Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:15(GMT+8), 10/09/2003
CHINE  

Des efforts sont faits pour prévenir la récurrence du SRAS, selon le porte-parole des A.E.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Kong Quan a déclaré mardi à Beijing que la Chine prenait des mesures de toutes sortes pour prévenir un éventuel retour de l'épidémie de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Le ministère chinois de la Santé publique a annoncé récemment à plusieurs reprises que le mécanisme de rapport "zéro" sur le SRAS restait encore inchangé depuis le 20 avril, date à laquelle ce système a été introduit.

"C'est à dire que le rapport sur cette épidémie est toujours requis, qu'il y ait des cas ou non", a fait remarquer Kong, en expliquant ce mécanisme de publication.

"Autant que je sache, au 8 septembre il n'y avait aucun cas probable ni suspect du SRAS à Beijing ni dans les autres régions de la partie continentale de la Chine", a-t-il ajouté.

Le SRAS est une épidémie très contagieuse et dangereuse et les institutions médicales et sanitaires de Chine à tous les échelons prennent actuellement des mesures actives dans le but de l'empêcher de reprendre, a indiqué Kong en citant les paroles du ministère de la Santé publique.

Des informations à cet égard seront publiées par le ministère de la Santé publique, a conclu Kong.




Sous Cette Rubrique
 

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Kong Quan a déclaré mardi à Beijing que la Chine prenait des mesures de toutes sortes pour prévenir un éventuel retour de l'épidémie de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.