Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:31(GMT+8), 05/09/2003
CHINE  

Le porte-parole du Ministère chinois des A.E. parle du "Traité d'interdiction des essais nucléaires"

Le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères Kong Quan a dit, jeudi à Beijing, que la Chine attachait une grande importance au "Traité d'interdiction complète des essais nucléaires" (TICEN).

Kong a dit lors d'une conférence de presse que la Chine pensait que ce traité revêtait une grande signification, surtout pour la promotion du processus de désarmement nucléaire.

La Chine est signataire de ce traité, a dit Kong, qui a ajouté que le texte avait été soumis à l'Assemblée populaire nationale ( APN, législateur) de Chine pour ratification.

La Chine espère que ce traité entrera en vigueur le plus tôt possible, a dit Kong, en ajoutant que l'APN l'approuverait selon les procédures légales.

En ce qui concerne l'"Initiative de Sécurité contre la prolifération", Kong a dit que la Chine comprenait bien les préoccupations des pays concernés sur la prolifération des armes nucléaires.

Kong a ajouté cependant qu'un certain nombre de pays doutaient encore de l'efficacité et de la validité légale d'une telle proposition.

Il faut être prudent dans la situation actuelle, a dit Kong. La Chine soutient que le meilleur moyen pour prévenir la prolifération des armes de destruction massive et pour sauvegarder la sécurité publique reste les consultations et le dialogue, a fait remarquer le porte-parole.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

Le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères Kong Quan a dit, jeudi à Beijing, que la Chine attachait une grande importance au "Traité d'interdiction complète des essais nucléaires" (TICEN).

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.