Notre Site   Aide   Plan du Site   Archives    
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:42(GMT+8), 17/05/2001
CHINE  

La Chine redemande au Japon de corriger ses erreurs sur les problèmes des manuels

La partie chinoise a redemandé au gouvernement japonais de prendre des mesures efficaces pour corriger ses graves erreurs concernant le manuel d'histoire rédigés par des savants de droite.

Un officiel du Ministère chinois des Affaires étrangères a convoqué mercredi 16 mai, à la demande du gouvernement chinois, un ministre de l'Ambassade du Japon en Chine et lui a soumis un mémorandum sur les problèmes de manuel.

Le diplomate chinois a souligné que le manuel d'histoire rédigé par des savants japonais de droit prône l'impérialisme, blanchissant et niant l'histoire de l'agression du Japon. Ce manuel contient encore de graves erreurs malgré les 137 corrections, selon le diplomate.

"Au lieu de refléter la guerre d'agression menée par les militaristes japonais, le manuel essaie, à travers de fausses interprétations des faits historiques, de nier la nature agressive de cette guerre, effleurant ou même dissimulant les crimes commis par les militaristes japonais", a fait remarquer l'officiel.

"Ceci égarera la société japonaise et sa jeune génération sur l'histoire" a-t-il ajouté.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déjà présenté les principes et la position de la partie chinoise à l'ambassadeur du Japon Koreshige Anami, et a indiqué les principales erreurs dans le manuel. La partie chinoise demande toujours à la partie japonaise de corriger ses erreurs et d'effectuer sa promesse de "faire face à l'histoire et faire examen de conscience de l'agression" à travers des actions concrètes.

Le diplomate chinois a dit que les historiens chinois ont déjà commencé des études minutieuses sur le manuel une fois après qu'il ait été approuvé par le gouvernement japonais. Et ils ont déjà trouvé un bon nombre d'erreurs dans le manuel dont les tentatives pour décliner les responsabilités du lancement de la guerre d'agression en Chine, la glorification de la colonisation des militaristes japonais dans le nord-est de la Chine, la dissimulation du Massacre de Nanjing et l'attaque au juste jugement de la Cour militaire internationale de l'Extrême-Orient.

Tout cela a été noté dans le mémorandum soumis mercredi par la partie chinoise, a indiqué l'officiel, qui réaffirme la demande à la partie japonaise d'adopter une attitude responsable de l'histoire et de prendre au sérieux la demande de la partie chinoise.




Sous Cette Rubrique
 

La partie chinoise a redemandé au gouvernement japonais de prendre des mesures efficaces pour corriger ses graves erreurs concernant le manuel d'histoire rédigés par des savants de droite.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.