Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.08.2012 16h44
Un groupe va aider les couples issus des deux rives à résoudre leurs problèmes

Une nouvelle association offre des conseils et va travailler avec les organismes gouvernementaux.

La première organisation du pays dédiée à fournir des services de conseils liés aux questions matrimoniales conernant les couples des deux rives du détroit a été mise en place mardi à Beijing.

Plus de 320 000 habitants du continent se sont mariés avec des personnes de Taiwan depuis 1987, lorsque la communication a été rétabli entre les deux peuples, a déclaré le ministre des affaires civiles Li Liguo lors de la cérémonie de lancement.

Il a fait remarquer que les mariage entre les deux rives étaient de plus en plus fréquents, avec 10.000 à 20.000 immatriculations chaque année.

L'organisation, l'association mariage et famille des deux rives du détroit, a été mise en place grâce au soutien du ministère des Affaires civiles et du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil d'Etat.

Dou Yupei, vice-ministre des Affaires civiques à la tête de l'association, a déclaré que les couples des deux rives couples se posent de plus en plus de questions sur la vie conjugale, notamment l'enregistrement du mariage, l'emploi, l'assurance sociale, l'éducation, les permis de résidence et l'adoption, à la suite du développement du mariage des deux rives du détroit au cours des deux dernières décennies.

L'association va ouvrir une ligne directe pour fournir des services de consultation matrimoniale pour les continentaux qui se sont mariés ou qui prévoient de se marier avec des résidents de Taiwan, a indiqué le vice-ministre.

Cela permettra également de recueillir les demandes et les plaintes de ces couples et ensuite de travailler avec les ministères pour résoudre leurs problèmes, a-t-il dit.

En 2011, Vivian Lee de Taiwan, une étudiante en doctorat à l'Université chinoise des science politiques et de droit de Beijing, a épousé son petit ami, qui est originaire de Guangzhou et qui travaille dans la capitale chinoise.

«Nous avons dû enregistrer notre mariage deux fois la partie continentale et Taiwan mutuellement ne reconnaissant pas les inscriptions, les procédures étant très compliquées et il nous a fallu un an pour préparer tous les documents»,a confié le mari âgé de 39 ans.

«En tant que conjointe d'un résident de la partie continentale, j'espère que le gouvernement accordera cinq ans de visa à entrées multiples, pour ne pas avoir à le renouveler trop souvent," a expliqué Lee.

Elle se sent également préoccupée par l'éducation de la prochaine génération. «Pour les personnes en provenance de Taiwan, nous ne pouvons pas demander un permis de résidence permanente dans les villes du continent. Ainsi, dans l'avenir, lorsque nous avons des enfants, ils peuvent ne pas être en mesure d'aller à l'école près de là où nous vivons», dit-elle.

Ge Tieqiang, un responsable de la section des affaires sociales du ministère des affaires civiles de Fujian, a annoncé que plus de 100.000 habitants du Fujian ont épousé des habitants de Taiwan depuis les années 1980.

«Au cours des premières étapes, de nombreuses jeunes femmes du Fujian étaient si désireuses d'améliorer leur qualité de vie qu'elles étaient heureuses d'épouser des vieillards de Taiwan,économiquement développée", a-t-il dit, ajoutant que la plupart des couples des deux rives de l'époque étaient présentés les uns aux autres par le biais d'agences matrimoniales.

«Compte tenu de la croissance rapide de l'économie sur le continent et les échanges de personnel fréquents à travers le détroit de Taiwan, nous pouvons voir que plus de personnes se marient par amour et plus de couples choisissent de vivre sur la terre ferme après le mariage», a confié le responsable.

«Le mariage joue un rôle vital dans la promotion des relations entre les deux rives», a indiqué Wang Yi, directeur du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil d'Etat, ajoutant que l'association doit travailler dur pour éliminer tous les obstacles potentiels et les politiques discriminatoires sur les deux rives du détroit à propos du mariage .

M. Wang a également promis lors de la cérémonie de lancement que son bureau offrira "tout le soutien possible" quant au travail de l'association.



News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?