Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.06.2012 08h11
L' OMS appelle les gens à être plus nombreux à donner régulièrement leur sang

Chaque année, des millions de gens dépendent de la générosité des donneurs de sang. Cependant, le nombre de dons de sang est très variable et la demande de sang et de produits sanguins augmente partout dans le monde. A l'occasion de la Journée mondiale du donneur de sang, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé jeudi les gens à être plus nombreux à donner régulièrement leur sang.

"Avec l' allongement de l' espérance de vie, qui se traduit par une augmentation du nombre de cas de maladies chroniques, notamment de cancer, dont le traitement exige du sang et des produits sanguins, la demande est supérieure à l'offre", a dit le Dr Neelam Dhingra, Coordonnateur de l' Unité Sécurité transfusionnelle de l' OMS.

"En outre, certains produits sanguins utilisés pour traiter les patients cancéreux, tels que les plaquettes, se conservent à peine cinq jours, ce qui signifie que nous avons besoin de plus en plus de donneurs pour répondre à la demande", a-t-il ajouté.

Les besoins en sang et en produits sanguins augmentent dans toutes les régions du monde. Dans les pays à revenu élevé et intermédiaire, avec l' amélioration des systèmes de soins et de la couverture sanitaire, les besoins augmentent, les actes médicaux et chirurgicaux devenant de plus en plus complexes (chirurgie cardiovasculaire, transplantations d' organes, soins de traumatologie, traitements des cancers et des troubles hématologiques). Pour toute intervention chirurgicale importante, il faut disposer d' une réserve de sang.

Chaque année, les accidents de la route font 1,3 millions de morts et entre 20 millions et 50 millions de blessés ou d' handicapés dans le monde ; 90 % des décès consécutifs à un accident de la route surviennent dans les pays en développement. Les hémorragies non contrôlées entraînent plus de 468 000 décès par an.

Dans les pays à revenu faible où les outils de diagnostic et les possibilités thérapeutiques sont limités, la majorité des transfusions sont prescrites pour traiter les complications qui surviennent au cours de la grossesse et de l' accouchement et en cas d' anémie sévère de l' enfant, de traumatisme ou de troubles hématologiques congénitaux. Dans bien des situations, les systèmes actuels ne permettent pas de répondre aux besoins alors même que l' extension de la couverture sanitaire et l' amélioration de l' accès aux services de santé font augmenter la demande.

On compte 92 millions de dons de sang par an dans le monde. La plupart des donneurs sont volontaires et bénévoles mais 30 millions de ces donneurs volontaires ne donnent leur sang qu' une seule fois.

"Nous devons encourager ces donneurs à revenir et à devenir des donneurs réguliers", a dit le Dr Dhingra, ajoutant :"Chaque don de sang est de 450 millilitres seulement et avec davantage de donneurs réguliers, nous assurerons mieux la fiabilité de l' approvisionnement en sang et la sécurité du sang et des produits sanguins".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous