Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.06.2012 12h44
L'OMS apprécie les efforts chinois pour sensibiliser la population aux risques du tabagisme

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu'elle appréciait le récent rapport de l'autorité chinoise de la santé sur les dangers du tabagisme pour la santé et a exhorté le pays à prendre davantage de mesures.

"Cette année marque une étape importante dans l'histoire, le ministère chinois de la Santé (MCS) ayant pour la première fois fait une publication officielle sur les méfaits du tabagisme dans le pays", a indiqué l'OMS dans un communiqué de presse transmis jeudi à l'agence Xinhua (Chine nouvelle) à l'occasion de la journée mondiale sans tabac.

Le MCS a publié mercredi un rapport sur les dangers du tabagisme pour la santé, avertissant que plus de 3 millions de Chinois mourraient chaque année de maladies liées au tabagisme d'ici 2050 si l'on ne prenait pas de mesures.

Ce rapport devrait être traité dans le contexte du 12e Plan quinquennal (2011-2015) approuvé l'an dernier et qui appelle à intégrer les espaces publics non-fumeur dans le cadre de l'objectif national visant à augmenter l'espérance de vie de la population, a indiqué le communiqué de l'OMS.

L'usage du tabac est une des principales causes de décès évitables dans le monde et en Chine. Il tue presque 6 millions de personnes chaque année à travers le monde, dont plus de 600 000 personnes qui meurent de tabagisme passif.

La Chine est le plus grand pays producteur et consommateur de tabac dans le monde, avec plus de 300 millions de fumeurs et 740 millions de personnes exposées au tabagisme passif, indique le rapport du MCS.

Cependant, les 3/4 des Chinois ne sont pas conscients des dangers de la cigarette, et 2/3 d'entre eux ne connaissent pas les dangers du tabagisme passif.

Chaque année environ un million de personnes décèdent en Chine de cardiopathie, de cancer, de tuberculose pulmonaire et d'autres maladies liées au tabac, précise le rapport du MCS.

"Jusqu'ici, 173 pays, dont la Chine, se sont engagés à travailler ensemble pour mettre en oeuvre la Convention cadre de l'OMS sur le contrôle du tabac (CCCT). Cependant, ces efforts rencontrent une opposition systématique de l'industrie du tabac. Nous devons passer à la contre-offensive," a indiqué dans cette déclaration le Dr Michael O'Leary, représentant de l'OMS en Chine.

L'OMS appelle les gouvernements et les parties prenantes à travers le monde à utiliser l'autorité de la CCCT de l'OMS pour prévenir l'ingérence des industriels du tabac, selon cette déclaration.

La Chine a signé la CCCT de l'OMS et l'a ratifiée en 2005.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »