Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.05.2012 08h12
La démolition d'une école secondaire construite avec les dons de Hong Kong est "totalement inacceptable" (responsable)

La démolition d'une école secondaire de l'ethnie Bauhinia à Mianyang, qui avait été construite avec les dons offerts par Hong Kong, est "totalement inacceptable", a déclaré un porte-parole du gouvernement provincial du Sichuan.

Lors d'une interview exclusive accordée à l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle), le porte-parole a indiqué que le gouvernement provincial n'approuvait pas cette démolition et que sa position à ce sujet était claire.

Le gouvernement provincial s'est toujours conformé au principe de respecter la volonté des donateurs et des personnes offrant une aide pour améliorer les projets construits grâce à des dons, selon le porte-parole.

Il a indiqué qu'il était "totalement inacceptable" de détruire cette école secondaire sans l'approbation des autorités compétentes de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK). Le gouvernement provincial du Sichuan a ouvert une enquête sur cette affaire, a ajouté le porte-parole.

L'Ecole secondaire de l'ethnie Bauhinia de Mianyang a été reconstruite après le séisme de Wenchuan survenu en 2008, grâce aux dons de Hong Kong, dont 1,65 million de dollars de Hong Kong a été offert par la Fédération du personnel de l'éducation de Hong Kong et 2 millions de dollars proviennent d'un fonds en fiduciaire établi par le gouvernement de la RASHK pour financer la reconstruction post-séisme.

L'école a ouvert ses portes en mars 2010 et a été détruite début mai 2012.

Les autorités compétentes de la RASHK ont déclaré qu'elles envisageaient de récupérer les 2 millions de dollars HK offerts pour la construction de cette école.

Le porte-parole du gouvernement provincial du Sichuan a souligné que le gouvernement renforcerait la supervision des projets financés par les dons de la RASHK et de la Région administrative spéciale de Macao afin de respecter entièrement les souhaits des donateurs et d'assurer une meilleure gestion des projets de construction dans l'avenir.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »