Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.04.2012 08h30
La Chine adopte des lois sur la sécurité des autocars scolaires

La Réglementation chinoise sur la sécurité des autocars scolaires entre en vigueur ce mardi. L'établissement de règles vise à assurer la sécurité des trajets quotidiens des élèves.

La promesse d'un bon voyage.

La réglementation oblige les gouvernements locaux à garantir que les élèves aient accès aux autocars scolaires, surtout dans les régions rurales et lointaines.

Tous les élèves du primaire et du collège ont droit au service. Toutefois, les élèves de lycée et les enfants de 3 à 6 ans ne sont pas encouragés à prendre les autocars scolaires, pour des raisons différentes.

Zhao Xiaoguang

Bureau des Affaires législatives

Conseil des affaires d'Etat

"Une controverse portait sur la nécessité d'inclure ou non les lycéens dans les services de autocars scolaires. Après de longues discussions, nous sommes maintenant sûrs que ces lycéens ont la capacité de se protéger eux-même. Ils peuvent utiliser les moyens de transport en commun au lieu d'un autocar scolaire spécialement affrété. Mais les enfants de 3 à 6 ans sont trop jeunes pour prendre soin d'eux-mêmes. Donc, nous exigeons que ce groupe aille à l'école en parallèle ou voyage avec ses parents."

L'opinion publique a mené à ces changements. Une clause spécifique demande aux gouvernements locaux de consulter les parents avant de reconstruire les ressources d'enseignement.

Zhao Xiaoguang

Bureau des Affaires législatives

Conseil des affaires d'Etat

"Malgré les objections des parents, certaines régions démantelent les écoles. Cela amène les élèves à voyager sur des distances plus longues pour aller à l'école et les lacunes des transports publics augmentent également les risques sur leur chemin vers l'école. Le réglement dispose d'un article sur ce sujet pour mieux résoudre les conflits."

La réglementation demande aux gouvernements locaux situés au-dessus du niveau de district d'être responsables de la gestion de la sécurité des autocars scolaires dans leur juridiction.

Des obligations plus strictes relatives à l'état des véhicules et aux qualifications des conducteurs sont aussi stipulées. Elles accordent également la priorité à la circulation des autocars scolaires.

Wang Jingbo, professeur à l'Université de droit et science politique, est persuadée que le règlement répond aux besoins des élèves.

Wang Jingbo

Doyenne adjointe

Université de droit et science politique de Chine

"Par exemple, le règlement fait varier la vitesse maximum selon les conditions de la route. Considérant les lacunes des conducteurs dans les régions rurales, le règlement permet aux entrepreneurs privés de conduire les autocars scolaires, cependant, au même moment, il impose des obligations strictes quant à leurs qualifications. De manière générale, je crois que le règlement protégera mieux les droits des élèves ruraux."

Les coûts financiers de ce service quotidien seront partagés entre les gouvernements central et locaux. Les dispositions spécifiques seront annoncés par le ministère des finances.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC
Pour une redécouverte de l'esprit de Bandung