Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.03.2012 09h47
La Chine adoptera de nouveaux règlements sur le permis de résidence pour faciliter la migration

Un projet de règlement sur un nouveau permis de résidence a pris forme, a annoncé samedi le vice-ministre chinois de la Sécurité publique Huang Ming lors de la session parlementaire.

Le ministère sollicite actuellement l'opinion publique sur le projet de règlement et soumettra une version finale au Conseil des Affaires d'État pour examen "le plus rapidement possible", a indiqué M. Huang.

La Chine utilise un système d'enregistrement des ménages, le "hukou". Tous les citoyens chinois doivent être enregistrés comme membre d'un foyer au bureau de la Sécurité publique et le compte des ménages est étroitement lié à la sécurité sociale et au service public.

Le "hukou" est considéré depuis longtemps comme un obstacle à la migration de la population, particulièrement des ouvriers migrants originaires des régions rurales. Le système du "hukou" les empêche de s'installer dans les villes et de profiter des avantages des services publics urbains.

Plusieurs grandes villes ont tenté d'adopter un nouveau système de permis de résidence afin d'améliorer l'enregistrement des ménages. Une personne peut demander un permis de résidence dans la ville où elle vit sans être enregistrée dans un ménage, et ainsi jouir des mêmes avantages que les personnes disposant d'un "hukou".

Jusqu'à présent, aucun règlement national sur un nouveau permis de résidence n'a été introduit.

En outre, M. Huang a ajouté que la police établissait actuellement une base de données nationale sur les informations personnelles des citoyens afin d'améliorer la gestion sociale et le service.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 mars
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?