Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.02.2012 09h35
Chine : les femmes des zones urbaines contribuent à hauteur de 35,8% au revenu familial

Les femmes chinoises dans dix villes sondées contribuent en moyenne à hauteur de 35,8% au revenu familial, selon le Livre bleu sur la vie des femmes publié mardi.

Ce livre bleu a été conjointement élaboré par "les Femmes de Chine", une revue dirigée par la Fédération nationale des Femmes de Chine, et le Centre de sondage sur la vie des femmes Huakun. Les conclusions de ce livre bleu sont basées sur les résultats d'un sondage mené auprès de 10 000 foyers dans les villes de Beijing, Shanghai, Guangzhou, Taiyuan, Changsha, Dalian, Chengdu, Lanzhou, Ningbo et Harbin.

D'après ce sondage, les femmes interrogées travaillent en moyenne 8,4 heures par jour et perçoivent un salaire mensuel moyen de 4 900 yuans (794 dollars). Les femmes de Guangzhou, la capitale de la province méridionale du Guangdong, arrivent en tête avec un salaire mensuel moyen de 11 200 yuans, tandis que les femmes de Lanzhou, la capitale de la province du Gansu, sont en dernière position avec un salaire mensuel moyen de 2 733 yuans.

Par ailleurs, 85,3% des sondées ont déclaré faire face à une pression au travail et 33,6% subir une importante pression au travail. Les femmes à Beijing sont les plus mal loties à cet égard.

Ce sondage révèle également que leur travail, y compris les rémunérations inférieures à leurs attentes, la compétition acharnée, la surcharge de travail et les difficultés pour trouver un équilibre entre le travail et la vie privée, constituent les sources de leur stress.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 28 février
Principales nouvelles du 28 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes