Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 26.02.2012 09h52
La manifestation continue dans le centre de la Chine malgré la reprise de la circulation

Samedi, une manifestation lancée par des travailleurs retraités contre un entrepreneur d'un projet d'eau dans le centre de la Chine durait depuis six jours. La société n'est toujours pas parvenue à un accord avec les manifestants qui se plaignent d'avoir été injustement traités en matière de retraite.

La circulation, interrompue par d'anciens employés du groupe Gezhouba, un grand entrepreneur pour le projet des Trois Gorges dans la ville de Yichang (province du Hubei), a repris samedi grâce à l'aide de plus de 600 policiers locaux.

Grâce aux mesures adoptées par la police, notamment la persuasion et l'utilisation de cordons pour maintenir l'ordre sur les rues principales, aucun conflit ni aucune agitation n'a eu lieu, a indiqué Deng Huilin, directeur du bureau local de la sécurité publique.

Cependant, les manifestants ont refusé de quitter les lieux, demandant avec insistance la revalorisation de leur retraite.

Ils se sont plaints que le paiement de leur retraite n'a pas été calculé de manière juste. Selon des sources auprès de l'entreprise, les employés partis à la retraite avant 2006 ne touchent qu'une pension mensuelle d'environ 1 500 yuans (238 dollars), tandis que ceux qui ont pris leur retraite après 2006 ont droit à plus de 3 000 yuans par mois.

Les manifestants, pour la majorité âgés de 60 à 70 ans, se sont également plaints de clauses déraisonnables de l'assurance santé de l'entreprise et des frais d'eau et d'électricité excessifs prélevés par l'entreprise.

Le groupe Gezhouba estime que la manifestation était organisée. Il a tenu une réunion jeudi et invité 60 représentants des ouvriers retraités pour des négociations.

Les représentants ont demandé à ce que les allocations de retraite décidées lundi par l'entreprise leur soient accordées en mars.

Cependant, l'entreprise a insisté pour que ce montant soit donné avant fin juillet.

Jing Yanzhang, directeur général du groupe Gezhouba, a souligné que l'administration de l'entreprise ferait de son mieux pour satisfaire aux demandes raisonnables des ouvriers retraités.

"Mais il sera très dur de résoudre tous les problèmes soulevés par les retraités avant fin mars", a reconnu M. Jing, notant qu'il y avait plus de 35 000 retraités.

Le groupe Gezhouba, dont le siège se situe à Yichang, fut l'unique entrepreneur du Projet Gezhouba pour la construction du premier barrage sur le fleuve Yangtsé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme