Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.09.2011 09h45
Les migrants font grimper la densité à Shanghai

Une vague d'arrivée de travailleurs migrants a fait de Shanghai la ville la plus densément peuplée du pays, selon le dernier recensement.

Au cours de la dernière décennie, les chiffres sont passés de 2 588 personnes par kilomètre carré à 3 631, soit une croissance annuelle moyenne de 3,4 %.

« La raison principale de ce phénomène est l'installation des travailleurs migrants, qui ne souhaitent plus retourner dans leurs régions natales », indique Zhou Haiwang, directeur adjoint de l'Institut d'études sur la population et le développement de l'Académie des sciences sociales de Shanghai.

Selon le rapport publié vendredi dernier par le Bureau municipal des statistiques, neuf millions des 23 millions de personnes vivant à Shanghai l'an dernier étaient des travailleurs migrants, près de trois fois plus qu'il y a dix ans, date du précédent recensement.

Les migrants de la province voisine de l'Anhui sont ceux qui ont contribué le plus à la croissance démographique de la ville.

« J'ai beaucoup de parents et d'amis qui cherchent du travail et veulent rester à Shanghai, parce que nous pensons que vivre dans une ville moderne nous assure un meilleur avenir, ainsi qu'à nos descendants », explique Qiao Meng, un homme originaire de l'Anhui qui travaille et vit dans le district de Songjiang à la périphérie de Shanghai.

Avec l'afflux de résidents dans les banlieues comme Baoshan, Jiading et Jinshan, la densité a baissé dans les quartiers centraux tels que Huangpu, Xuhui et Jing'an.

« Davantage de résidents du centre vont déménager vers les banlieues pour de meilleures opportunités professionnelles et une vie plus calme grâce à l'amélioration du système de transports et des services publics dans les banlieues », affirme M. Zhou.

Une autre tendance récente est celle de la proportion croissante de migrants diplômés. « J'ai remarqué qu'il y a plus de diplômés brillants des universités situées hors de Shanghai qui viennent travailler ici, en particulier depuis 2003, car davantage d'entreprises internationales ont ouvert des bureaux dans la ville », souligne Chen Qian, directrice d'une agence d'emploi communautaire.

Elle ajoute que l'arrivée de travailleurs migrants plus qualifiés est positive pour le développement économique de Shanghai.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la RPDC mettent l'accent sur la promotion des relations bilatérales
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?