Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 25.07.2011 13h31
Il faut bien attacher la « ceinture de sécurité » à l'ère de la grande vitesse

Face aux « risques de la société civilisée » nés des modernisations, nous devons nous rendre compte de ces risques et nous y préparer pleinement, en adoptant des mesures de prévention suffisantes.

Après l'accident du train de type EMU du 23 juillet, les opérations de secours urgents, les traitements médicaux, la recherche de victimes ont été lancés immédiatement, de même que des habitants de la ville de Wenzhou sont allés sur les lieux pour aider à transférer les passagers ou ont fait la queue devant les services médicaux pour donneur leur sang.

Les accidents sont nombreux cet été : l'infiltration d4eau dans une mine du Guizhou, un escalier roulant a fait mouvement inverse et un autre s'est arrêté net dans un lieu public, la surface d'un pont s'est cassée ... Tout cela a sonné l'alarme de la « société des risques ».

La Chine d'aujourd'hui se trouve dans une « capsule des risques » : tous les risques dûs au processus de modernisations qui ont duré des centaines d'années dans les pays occidentaux. L'urbanisation, l'industrialisation, l'informatisation et la modernisation nous ont apporté des « acquis de la civilisation » et également des « risques de la civilisation ». Ce qui nous demande de nous sensibiliser à ces risques et d'adopter des mesures de prévention. En un mot, bien attacher la « ceinture de sécurité » à cette ère de la grande vitesse.

Selon les Règles de Hain, derrière un grave accident, il y a plusieurs dizaines, voire plus d'une centaine de petits accidents ou des accidents manqués. Beaucoup de « petits problèmes » apparus sur des lignes ferroviaires à grande vitesse ont révélé toutes sortes de problèmes existant dans le fonctionnement de nos chemins de fer. Si nous avions attaché une plus grande attention à ces petits problèmes, nous aurions pu éviter ces accidents graves.

Face à ces plusieurs accidents exceptionnels, le Conseil des Affaires d'Etat (le gouvernement) a publié un avis, appelant à prévenir à tout prix les accidents graves pour assurer la sécurité de la vie et des biens matériels de la population. Les gouvernants de tous les échelons doivent interroger les départements compétents sur les problèmes suivants : quand un train roule sur une ligne ferroviaire, y a-t-il un bon système de gestion pour assurer la sécurité ? Quand un nouveau grand immeuble entre en service, y a-t-il des matériels d'extinction de feu et des mesures de sauvetage préparées ? Les services de sécurité dans les lieux publics pourront-ils se développer plus rapidement, au moment où nous sommes fiers du lancement réussi de la sonde lunaire « Chang'e » et de notre submersible habité « Dragon » descendant vers plus de 3 500 m de profondeur sous la mer ?

Après l'accident, de nombreux autres trains seront lancés sur des lignes ferroviaires plus longues encore et l'orientation de développement des chemins de fer à gv ne changera pas. Les départements de chemin de fer devront toujours améliorer des mesures de sécurité pour que tous les passagers puissent arriver sains et saufs à destination. Que la Chine, ce train de type EMU avançant dans une conjoncture compliquée, emmène les personnes à l'avenir de façon plus sûre et avec une plus grande sécurité.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux