Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.07.2011 11h01
La police de Beijing ouvre une enquête sur la nouvelle affaire de la Croix Rouge

La police de Beijing a débuté une enquête sur le cas de Guo Meimei, une jeune femme de vingt ans qui a récemment fait les gros titres de l'actualité en se vantant en ligne de son style de vie luxueux et prétendant travailler pour la Société de la Croix Rouge de Chine.

La Radio Nationale de Chine a rapporté que la police de Beijing avait convoqué Melle Guo pour qu'elle vienne à Beijing, pour subir un interrogatoire.

Zi Xiangdong, porte-parole du Bureau Municipal de la Sécurité Publique de Beijing, a confirmé l'enquête jeudi mais a refusé de donner davantage de détails.

L'affaire Guo a gravement terni l'image de la Société de la Croix Rouge de Chine, des dizaines de milliers de personnes se demandant si cette personne n’a pas financé son style de vie avec l'argent des donations. Certains internautes ont même dit que plus jamais ils ne donneraient à nouveau à la Croix Rouge.

Affirmant que Melle Guo n'avait rien à voir avec la société et que ses paroles avaient porté atteinte à la réputation de la société, la Croix Rouge a déclaré l'affaire à la police vendredi dernier et dit qu'elle entreprendrait une action en justice pour « protéger nos droits et restaurer la réputation d'honnêteté de la société ».

Dans sa dernière réponse en date à l'affaire Guo, Wang Rupeng, Secrétaire général de la Société de la Croix Rouge de Chine, a dit que la société a souffert parce que cette affaire est devenue une façon pour le public d'exprimer sa haine des riches.

« L'antipathie manifestée envers Melle Guo et la perte de confiance envers la Croix Rouge dans cette affaire montre que le grand public a tendance à détester la corruption et les riches, ce qui peut se comprendre », a dit M. Wang. « Mais c'est injuste pour la Croix Rouge, car nous n'avons rien à voir avec cette femme ».

Le scandale a éclaté quand Guo Meimei a commencé à parler de sa vie dispendieuse sur son microblog et affirmé être la directrice générale d’une société du nom de Red Cross Commerce.

Elle a chargé en ligne de nombreuses photos personnelles, ainsi que des photos de voitures Maserati et Lamborghini, de sacs à main de prix et d'une villa digne d'un palais.

Elle est devenue depuis le sujet le plus brûlant sur le site de microblog le plus important du pays, weibo.com, et le nombre de ses « fans » est passé de quelques centaines à plus de 321 000 à la date de jeudi après-midi.

Un grand nombre d'internautes ont exprimé leur colère, disant que la Croix Rouge de Chine avait dilapidé et fait mauvais usage des donations.

Faisant face à une forte pression du public pour s'expliquer sur cette affaire, la société a répété qu'il n'y avait aucune société du nom de Red Cross Commerce sous son contrôle et qu'elle ne comptait aucune employée du nom de Guo Meimei dans ses effectifs.

Cependant, les experts dissent que la colère provoquée par cette affaire est le résultat d'un manque de confiance de longue date envers l'allocation des fonds par la société et ses opérations opaques.
Ainsi, dans un scandale récent sur la mauvaise utilisation des donations, il s'est avéré que la société avait dépensé 4,2 millions de Yuans (649 800 Dollars US) de trop, dépassant le budget prévisionnel de 34%, pour des fournitures d'équipements en décembre 2009, d'après un rapport publié par le Bureau National d'Audit sur la mise en oeuvre du budget du Gouvernement.

« Des réformes sont nécessaires pour remettre la Société de la Croix Rouge de Chine sur la bonne voie avec des critères moraux plus élevés et davantage de transparence dans son allocation des fonds », a dit Yu Jianrong, Professeur à l'Académie Chinoise des Sciences Sociales.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Dette américaine : Zhou Xiaochuan indique que la Chine s'en tiendra au principe de la diversification des investissements en devises étrangères
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine