Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.06.2011 11h27
Shanghai dévoile un plan pour sept villes nouvelles satellites

En tant qu'objectif-clé du 12e Plan Quinquennal (2011-2015) pour Shanghai, la ville va se concentrer sur la planification urbaine de sa banlieue dans sept nouvelles villes satellites et sur le développement de liaisons avec les villes voisines du Delta du Fleuve Yangtsé.

La municipalité de Shanghai a tenu une conférence de presse lundi pour annoncer un plan à long terme pour déplacer le développement du centre ville vers les faubourgs.

« Le développement de villes nouvelles dans les zones de banlieue aidera Shanghai à devenir une ville internationale avec un système de développement urbain et rural bien équilibré et à mener la restructuration et la modernisation du Delta du Yangtsé », a dit Hu Jun, directeur adjoint de l'Administration Municipale de la Planification, des Terres et des Ressources de Shanghai.

D'après le plan, les sept nouvelles villes, dont la ville nouvelle de Lingang située dans la Nouvelle Zone de Pudong, la ville nouvelle de Qingpu et la ville nouvelle de Jinshan, seront développées pour devenir les bases industrielles principales pour l'industrie de fabrications avancées, les industries émergentes et l'industrie moderne des services.

« La construction des ces bases sera faite en coopération avec les régions industrielles voisines, comme Kunshan et Suzhou, en faisant de Shanghai le centre du développement du Delta du Yangtsé », a dit M. Hu.

Le plan a également précisé que la forte densité de population de la zone urbaine sera réduite en équipant les nouvelles villes avec des installations de soutien, comme des écoles, des hôpitaux et des centres culturels pour encourager les gens à quitter le centre-ville.

« Le plan urbain pour les villes nouvelles dans les faubourgs de Shanghai est bien adapté à la structure de la ville du fait d'une répartition raisonable des ressources destinée à soulager la pression qui pèse sur le centre-ville, ce qui encouragera les gens à vivre en banlieue », a dit Li Tianhua, planificateur urbain à l'Institut de Recherche en Conception et en Planification Urbaine de Shanghai.

Pour la ville nouvelle de Songjiang, la plus grande de ces sept villes, l'objectif est d'arriver à pas moins de 1,1 million d'habitants dans une zone de 120 km carrés en 2020. Des objectifs de population ont également été fixés pour les six autres villes.

« Nous essayons d'attirer davantage de personnes avec des réseaux de transport pratiques, dont des trains à grande vitesse et autres liaisons ferroviaires ainsi que de meilleures opportunités d'emploi après le lancement de bases industrielles », a dit M. Hu.

M. Hu a dit que la qualité de vie dans les faubourgs serait aussi bonne que dans le centre urbain, avec une variété de ressources de service public, de transports et de constructions respectueuses de l'environnement.

« Je préfère vivre en zone urbaine, car je travaille dans le centre ville en ce moment et cela me prendrait sans aucun doute au moins deux fois plus de temps pour me rendre à mon travail si je vivais en banlieue », a dit Bao Mingyang, âgé de 29 ans et qui vit dans le District de Changning, dans la zone urbaine de la ville.

Mais il a ajouté qu'il irait probablement vivre en banlieue s'il pouvait trouver un meilleur travail avec un niveau de vie élevé garanti dans ces villes nouvelles.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ouverture de la première bourse des métaux précieux en Chine dans la province centrale du Hunan
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale