Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.05.2011 16h13
La police de Beijing dément les rumeurs de gaz toxiques dans le métro

La police de Beijing a démenti les rumeurs sur une prétendue attaque aux gaz toxiques dans le métro, incitant les voyageurs à rester calmes, après que de fausses nouvelles aient circulé sur internet, a rapporté le Beijing News.

Des nouvelles faisant état d'hommes parcourant les lignes 4 et 10 du métro et attaquant des jeunes femmes avec du gaz toxique émis par des téléphones portables se sont répandues comme une traînée de poudre sur les sites de réseautage social, déclenchant la panique.

Ainsi de Hai Anjin, une utilisatrice de Weibo (un microblog du type twitter) qui voyage sur la Ligne 10 a écrit en ligne qu'elle est entrée dans la station Jinsong, où un homme « bizarre » est venu derrière elle, tenant son téléphone portable, et peu après, elle s'est « sentie prise de vertiges et engourdie » après avoir inhalé « un gaz inodore ».

Une étudiante d'université du nom de Wang Jing (un pseudo) a raconté une histoire similaire après avoir prétendu avoir vécu le même scénario le 15 mai. Postée sur Renren.com, le Facebook à la chinoise, son histoire a été transférée des milliers de fois.

La police a dit qu'il étaot inutile de paniquer. « Etre drogué avec du gaz suppose une forte dose, et les spéculations faisant état de téléphones portables envoyant du gaz n'ont aucun sens », a dit un policier, ajoutant qu'il y a beaucoup de caméras de surveillance dans les stations de métro et que le contrôle est serré et strict.

Les experts de la santé vont dans le même sens, disant qu'un empoisonnement au gaz ne peut se faire qu'avec une forte dose et une inhalation prolongée.

« A supposer que des personnes aient inhalé des gaz toxiques, il n'y aurait alors aucune chance qu'elles puissent marcher avec toute leur conscience pendant une ou deux minutes ensuite », a dit Wang Yuan, Vice-directeur du Département d'anesthésiologie de l'Hôpital Chaoyang de Beijing.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
La Chine s'oppose à toute intervention étrangère en Syrie (porte-parole du ministère des A.E.)
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)
La voie du Tibet vers la démocratie
Regards sur l'avenir de l'Asie de l'Est