Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.03.2011 16h41
Beijing souhaite limiter sa population en construant un grand cercle de villes
Le train à grande vitesse entre Beijing et Tianjin

Huang Yan, directeur de la Commission de planification municipale de Beijing, a révélé lors d'un programme que la planification Beijing-Tianjin-Hebei pourrait être publiée à la fin de l'année. La capitale chinoise réalisera une coordination avec les villes autour d'elle pour avancer.

Le 12e Plan Quinquennal a proposé un nouveau concept, la « tribu des villes », dont le cercle autour de Beijing a été inscrit dans le plan. Par exemple, la province du Hebei pourra se charger d'un grand nombre de fabrications, quand à Beijing, elle pourra se concentrer sur les services et les industries de haute technologie.

Dans un plan global sur le développement de Beijing, la population de la ville était estimée à 18 millions en 2020, mais l'année dernière la population permanente de Beijing était déjà de près de 20 millions.

À cet égard, Huang Yan a expliqué que le développement économique et industriel offrent une grand quantitié d'emplois, ce qui a augmenté la population. Mais la taille de la population est un objectif contraignant qui a été établi en tenant compte de la capacité de charge de la ville. "Nous voulons contrôler convenablement la population à 18 millions.", a-t-elle dit.

Les nouveaux arrondissements ne devront pas être construits seulement pour dormir

Certains nouveaux arrondissements de Beijing sont surnommés « villes dortoirs » à cause des fonctions incompatibles -les industries, les commerces et les habitations sont séparés.

Beijing a appris une leçon lors du 10e Plan Quinquenal, c'est que les nouveaux arrondissements n'ont pas été bien équipés pour les habitants. « Exemple, le métro de la ligne Batong transportent les personnes qui habitent à Tongzhou, mais le commerce et l'industrie se développent moins rapidement que la construction des logements. Résultat, la population s'accroit mais la ligne Batong ne peut pas suivre. ». Le transport devra suivre le développement des zones et être coordonné.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?