Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 20.12.2010 08h28
Chine : une centrale nucléaire qualifie de "normal" le niveau de radiation lors des travaux d'entretien

Le niveau de radiation auquel ont été exposés des ouvriers dans la centrale nucléaire de la Baie Daya, dans le sud de la Chine, est inférieur au seuil dangereux, a annoncé vendredi la compagnie chargée des opérations de la centrale.

Le niveau de radiation auquel ont été exposés les ouvriers dans cette centrale a presque doublé, passant de 175 millisieverts (mSv) en octobre à 355 mSv en novembre, indique une déclaration du Groupe d'électricité nucléaire du Guangdong de Chine (CGNPG), qui gère la centrale.

Pas de fuite de radiation n'a eu lieu dans cette centrale, ajoute cette déclaration.

La compagnie a avancé deux raisons pour cette augmentation considérable de la dose de radiation reçue collectivement.

Premièrement, le nombre élevé d'ouvriers au moment de l'entretien routinier dans la centrale a augmenté le nombre des personnes exposées aux radiations. Deuxièmement, le niveau de radiation a grimpé aussi lorsque des zones au coeur de la centrale ont été ouvertes pour des travaux d'entretien.

Mais le niveau de radiation est inférieur au seuil dangereux, a souligné un porte-parole de la centrale.

La CGHPG a démarré les travaux d'entretien et le remplacement du combustible nucléaire du réacteur N.1 dans la centrale de la Baie Daya le 22 octobre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo