100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 17.09.2010 15h10
Le gouvernement chinois dément avoir un projet immédiat de relèvement de l'âge de la retraite

Les autorités chinoises en charge des ressources humaines ont cherché à apaiser les craintes de plus en plus fortes du public au sujet des intentions supposées du gouvernement de relever l'âge de la retraite en réponse au problème financier auquel va faire face le système des retraites du pays.

« La Chine n'a aucun projet d'ajustement de l'âge de la retraite dans l'immédiat », a ainsi déclaré un fonctionnaire, resté anonyme, du Ministère des Ressources Humaines et de la Sécurité Sociale (MRHSS), dont les propos ont été cités jeudi par le Quotidien du Peuple.

« Les services gouvernementaux concernés ne font pour l'heure que réfléchir à quelques propositions de relèvement de l'âge de la retraite, mais cela ne veut pas dire que la réglementation actuelle sur l'âge de départ à la retraite sera modifiée bientôt », a dit ce fonctionnaire.

Ce problème des retraites a suscité des inquiétudes dans le public après que Wang Xiaochu, Vice-ministre du MRHSS, ait déclaré vendredi dernier que le gouvernement recherchait les possibilités de retarder l'âge de départ à la retraite.

Actuellement, l'âge légal de départ à la retraite en Chine est de 60 ans pour les employés et fonctionnaires hommes, 50 pour les employées femmes et 55 ans pour les fonctionnaires femmes. Cette loi remonte à 1978.

Les travailleurs hommes qui travaillent dans des conditions difficiles, comme un environnement à haute température, peuvent quant à eux partir dès l'âge de 55 ans, et les femmes entrant dans cette catégorie dès 45 ans.

Les retraités peuvent recevoir une pension mensuelle venant du fonds de sécurité sociale gouvernemental après leur départ à la retraite, mais ils doivent pour cela cotiser à un compte personnel de sécurité sociale pendant au moins quinze ans avant leur départ à la retraite.

Les remarques de M. Wang, qui viennent au milieu d'un certain nombre de rapports sur l'énorme fardeau des retraites de la Chine dans une société qui vieillit à grande vitesse, ont provoqué une crainte du public que l'âge de la retraite soit reculé.

Car, d'après un récent rapport de l'Académie Chinoise des Sciences Sociales, la Chine deviendra en 2030 la société la plus vieillissante du monde.

En effet, la population chinoise âgée de 60 ans ou plus représentera 28% de sa population totale d'ici 2040, d'après des prévisions des Nations-Unies.

Un livre blanc du MRHSS prédit que du fait du vieillissement de la population, en 2035, deux contribuables devront payer pour les dépenses de sécurité sociale de chaque retraité. A l'heure actuelle, il y a 3,5 contribuables pour un retraité.

D'après les estimations publiées dans un article du Yangcheng Evening News de Guangzhou, si l'âge de départ à la retraite est reculé d'un an, le déficit du fonds de sécurité sociale sera allégé de 20 milliards de Yuans (2,94 milliards de Dollars US)

Mais cette idée de relèvement de l'âge du départ à la retraite a causé l'inquiétude de nombreux travailleurs qui ont une forte charge de travail tout en ayant un salaire faible. Après leur départ à la retraite, ils sont nombreux à espérer toucher une pension de retraite stable. Certains recevront même une pension plus élevée que leur salaire quand ils étaient actifs.

Quant aux diplômés de l'enseignement supérieur, ils craignent que ce relèvement ne réduise leurs possibilités de trouver un emploi.

Dans un récent sondage en ligne, plus de 90% des 200 000 participants ont exprimé leur opposition à cette idée, d'après un article du Nanfang Daily de Guangzhou.

Le relèvement du départ de l'âge de la retraite est essentiellement soutenu par les fonctionnaires gouvernementaux, qui ne sont pas obligés de cotiser au régime général public de sécurité sociale, puisqu'ils ont leur propre fonds de retraite.

Mais les travailleurs et employés non gouvernementaux ne partagent pas le même point de vue, car ils doivent payer des cotisations de sécurité sociale avant de partir à la retraite, a précisé le Quotidien du Peuple.

Et ce sont justement ces fonctionnaires gouvernementaux qui retireraient le plus d'avantages d'un éventuel relèvement de l'âge de départ à la retraite, car de cette manière, ils pourraient détenir le pouvoir politique pendant plus longtemps, a écrit le Dahe Daily, de la province du Henan, citant les propos d'internautes.

« Avant de pouvoir partir à la retraite, nous aurons une masse de travail difficile tous les jours, et je doute fortement que je puisse avoir la même efficacité quand j'aurai 65 ans », a dit jeudi au China Daily Wang Youhua, un employé du secteur des technologies de l'information de Beijing, âgé de 28 ans. « Tout ce que je veux, c'est pouvoir partir plus tôt et toucher ma pension de sécurité sociale ».

Mais d'après Yang Yansui, expert en travail à l'Université Tsinghua, l'âge de la retraite en Chine est plutôt bas, comparé à d'autres pays.

Le relèvement de l'âge de la retraite est une tendance constatée partout dans le monde, et le gouvernement se doit d'inscrire ce sujet à son agenda, mais il faudrait aussi adopter des approches différentes selon les différents groupes de personnes, a-t-elle dit.

Par exemple, un employé pourrait négocier avec son entreprise s'il continue à travailler ou non après qu'il (ou elle) aura atteint l'âge légal de départ à la retraite.

Quant aux fonctionnaires gouvernementaux, ils pourraient voir aussi leur âge de départ à la retraite relevé, mais pas sur une base de négociation, a dit Mme Yang. Les fonctionnaires hommes et femmes pourraient aussi avoir le même âge de départ à la retraite, a-t-elle ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle la Banque mondiale à accorder plus de droit de parole aux pays en développement
Hu Jintao rencontre le président de la Banque mondiale
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique