100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.09.2010 08h35
30 ans de zones économiques spéciales : le pont Luohu témoigne du processus de réforme et du développement de Shenzhen
Le 22 août : un agent de police (à l'arrière-plan à droite) de Hong Kong est de service sur le pont Luohu

Le célèbre pont Luohu de Shenzhen est un vaste pont piéton à deux étages. Il enjambe la rivière Shenzhen et relie Shenzhen et Hong Kong.

Construit au début des années 1900, il est le témoin de l'histoire moderne de la Chine. Il a connu les dernières années du gouvernement corrompu et mal avisé de la dynastie Qing, les humiliations essuyées par Hong Kong sous la domination coloniale, le développement de la Chine nouvelle, et les succès obtenus grâce à la réforme et l'ouverture du pays, ainsi que du retour de Hong Kong à la patrie.

Le port de Luohu, situé à la tête de pont, sur la rive nord de la rivière Shenzhen, est le plus grand port de contrôle continental frontalier de Chine. Dans les années soixante, le nombre annuel de passages sur le pont Luohu était de 800 000.

Après le retour de Hong Kong à la Chine, le pont a connu une rénovation de grande envergure pour s'adapter aux échanges croissants dans le domaine politique, économique, commercial et culturel entre Shenzhen et Hong Kong.

Le pont a été élargi jusqu'à 100 m de long et 15 m de large, et a été entièrement couvert. Il a été officiellement remis en service le 18 janvier 2005.

Actuellement, le nombre de passages quotidien sur le pont Luohu est de 250 000, et atteint 395 000 dans les périodes de grande affluence, représentant presque la moitié du nombre total des entrées et sorties à la frontière.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?