100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.08.2010 11h12
Un sondage révèle que les résidents des grandes villes se sentent solitaires

Comme le montre une enquête, menée récemment, l'écrasante majorité des habitants des grandes villes chinoises se sentent seuls et surchargés par le travail.

L'enquête, menée par le magazine Fashion Health a porté sur 69 000 personnes dans tout le pays, et plus de 90% des questionnés ont affirmé qu'ils se sentent seuls dans les grandes villes.

Près de la moitié des répondants déclarent être mécontents de leurs conditions de vie, tandis que 20% sont « extrêmement mécontents » de leurs conditions de vie.

La plupart d'entre eux sont des résidents de Shanghai, Beijing et Shenzhen.

Près de 50% des répondants ont indiqué de ne pas se sentir satisfaits du niveau de leurs revenus, et 20% sont franchement très insatisfaits du niveau de leurs revenus. Seuls 3% des questionnés affirment gagner assez d'argent.

Parmi les 70% des répondants qui sont confrontés à des difficultés économiques, plus de la moitié déclarent que l'hypothèque sur le logement est leur plus grand fardeau financier.

Presque 40% des répondants blâment les facteurs économiques de mettre une certaine pression économique sur leur foyer, tandis que 35% affirment qu'ils sont sous pression en raison du travail. Les 35% restants affirment se trouver sous pression en raison des problèmes relationnels.

Les réponses étaient également partagées lorsqu'il s'agissait des questions qui concernent la vie affective des citadins chinois.

Plus de 35% des questionnés ont indiqué que la pression de la vie urbaine les empêche de bien dormir la nuit, tandis que 75% reconnaissent qu'ils ne trouvent pas de moyen approprié d'exprimer et d'évacuer leurs frustrations.

Faisant face à des pressions psychologiques au quotidien, 55% des répondants choisissent de faire une sieste et de ne pas en parler, alors que 25% demandent conseil aux membres de leurs familles ou des amis, et 22% «sortent le soir pour s'amuser ».

Peng Kaiping, le chef du Département de psychologie de l'Université de Tsinghua a indiqué au journal Shanghai Morning Post que l'enquête « doit être prise au sérieux ».

« La Chine est entrée dans une phase postindustrielle et son PIB par habitant a atteint 3 000 dollars. Et dans une société postindustrielle, les gens ont tendance à se sentir seuls et sous pression », a-t-il dit.

Peng a ajouté, que le fait que les répondants se divisent clairement en ceux qui sont « contents » et « mécontents » doit attirer l'attention, surtout que la plupart des personnes interrogées considèrent l'argent comme une mesure exceptionnelle du bonheur.

Cependant, Zhang Zhenyu, professeur à la Société psychologique de Shanghai, estime que l'enquête ne reflète pas vraiment la réalité.

« Je travaille sur le contrôle de la pression pendant des années déjà et je ne pense pas que ce problème se soit vraiment dégradé», a indiqué Zhang. « Je ne dis pas qu'ils ont inventé ces chiffres. Je pense plutôt que les gens ont tendance à se rappeler plus clairement de leurs expériences négatives ».

Mais si cette enquête peut attirer davantage l'attention de la société sur ce problème, « c'est un bon signe », a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine-reste du monde : Nouveaux accords de prêt préférentiel pour l'aide extérieure
Chine/Afrique : renforcement de la coopération agricole
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration