100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.03.2010 11h03
Une vidéo à caractère sexuel a été mise sur internet par un petit ami « énervé »

Une mannequin très connue dans l'industrie automobile a promis d'envoyer devant la justice l'homme qui a mis en ligne des vidéos trop osées d'elle.

Zhai Ling, âgée de 23 ans, originaire de la province du Shandong, surnommée « shoushou » (la bête en chinoise) est une mannequin professionnelle, qui travaille pour la compagnie New Silk Road Model Company à Beijing.

shoushou a remporté la deuxième place à la compétition de lingerie China Underwear Model Final Competition en 2006 et a gagné la finale "Silk Road Cup" pour la section chinoise de la Compétition Internationale des mannequins (International Model Competition) la même année. Elle est devenue célèbre surtout grâce à l'internet en 2008 et son blog était visité par des milliers d'internautes quotidiennement.

Vendredi dernier un dénommé Yang Di, affirmant sur les forums de discussion d'être le petit ami de la mannequin, a mis en ligne trois vidéos à caractère sexuel de shoushou et quelques photos numériques récentes d'elle. Les internautes se sont passionnés pour cette histoire, se partageant entre la curiosité et le mépris, et propageant des rumeurs sur shoushou, qui selon certains voudrait tenter de se suicider.

Yang a affirmé d'être le photographe de shoushou, ajoutant que lorsque la jeune fille venait de devenir mannequin il y a 3 ans, elle tournait déjà dans plusieurs vidéos pornographiques avec son petit ami.

Yang a ajouté qu'il a utilisé la notoriété de sa famille pour aider la jeune fille à éviter un scandale et poursuivre la promotion de sa carrière, ce qui a fait étinceler des relations amoureuses entre les deux jeunes gens. Yang a accusé shoushou de vouloir le quitter au moment où elle est devenue célèbre et considère sa réaction tout à fait naturelle pour une réaction à la rupture.

Cependant certains internautes montrent du doigt une affaire commerciale, qui est en train de se jouer sur le deuxième plan : Jing Wong, un célèbre réalisateur hongkongais aurait pour projet de signer un contrat avec shoushou pour une session de photos.

Quelqu'un de très proche de la mannequin, qui se cache derrière le pseudonyme de « SOBYD » a publié un commentaire sur internet confirmant que Yang avait tout organisé pour pouvoir tirer de l'argent de cette affaire.

« Les vidéos ont été tournées il y a quelques jours, l'homme dans la vidéo est bien Yang, et le lieu où tout cela se passe, c'est son domicile », mentionne l'internaute dans son post.

La compagnie New Silk Road Model Company s'est dite choquée mercredi par cette affaire.

« Ce genre d'acte gratuit portant atteinte à la vie privée des citoyens relève d'une attitude immorale, et même illégale. Disséminer ainsi une information indécente, c'est une violation sérieuse de la dignité personnelle », mentionne le document officiel de la compagnie.

L'agence de mannequins a incité fortement les départements judiciaires à intervenir pour protéger les droits privés des citoyens et a appelé les internautes à ne pas diffuser ces séquences vidéo.

La police de Beijing a indiqué qu'elle n'a pas encore été mise sur cette affaire.

Zi Xiangdong, l'attaché de presse du Bureau de sécurité publique a indiqué qu'ils n'ont pas reçu de renseignements ni de plaintes de la part de la famille de la victime, ni de la part de l'agence.

« Lorsque nous recevrons un rapport, nous allons lancer une investigation sur cette affaire », a indiqué Zi.

Dans son blog jeudi shoushou a rassuré ses fans qu'elle allait bien et qu'elle n'avait pas du tout l'intention de se suicider.

« L'homme qui a mis les vidéos sur internet a enfreint la loi et doit être puni par la justice », a indiqué shoushou.

[1] [2] [3] [4] [5] [6]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la reprise du dialogue entre l'Inde et le Pakistan
Chine : publication du premier volume des oeuvres choisies de Jiang Zemin en cinq versions étrangères
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi