100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.09.2009 13h28
Le Président Mao toujours chéri par les Chinois

Plus de 20 000 personnes ont visité le mausolée de Mao Zedong sur la place Tian'anmen mercredi lors du 33ème anniversaire de la mort de l'ancien dirigeant chinois.

Le nombre de visiteurs représente près du double de la moyenne des jours normaux, montrant le fervent amour des gens et le respect pour le "Grand Timonier", qui a dirigé la nation et a fondé la Chine nouvelle en 1949 dont il a été dirigeant jusqu'à sa mort le 9 septembre, 1976, a dit Chu Fengming, employé du Mausolée de Mao sur la place centrale de la capitale chinoise.

Avec les fleurs dans la main, Wang Yetang attendait patiemment dans une longue file d'attente devant le bâtiment géant en béton à environ 7h30 du matin.

"J'ai attendu de nombreuses années ce voyage à Beijing pour le voir. Il est l'homme que je respecte le plus dans ma vie", a dit Wang, âgé de 65 ans, originaire de la province du Jiangxi en Chine orientale.

"J'ai lu beaucoup de livres sur Mao et j'ai appris que c'était un grand homme qui a influencé la société chinoise pendant des décennies", a déclaré Wen Bin, étudiant en deuxième année de l'Université des Science et Technologie de Beijing.

Les visiteurs ont commencé à entrer dans la salle à 8 heures. De nombreuses personnes déposaient des bouquets devant la statue de Mao, d'autres pleuraient en regardant le corps de Mao placé dans un cercueil de cristal.

En République Populaire, qu'il a fondée il y a 60 ans, l'image du président Mao a toujours une grande influence sur les 1,3 milliards de personnes, qui tirent la force, la richesse et la sagesse du "Soleil Rouge".

Dans la ville natale de Mao Zedong, le village lointain de Shaoshan dans la province du Hunan, des foules de visiteurs se sont réunis sur la place Mao Zedong mercredi, déposant des paniers de fleurs ou en rendant l'hommage silencieux à sa statue en bronze de 6 mètres de hauteur.

"Ma famille a préparé un banquet pour lui, c'est devenu une tradition», dit Mao Taozhi, 49 ans, qui était dans la foule.

"Nous n'aurions pas pu avoir une telle vie sans lui, les gens Shaoshan ne l'oublieront jamais", a-t-elle ajouté.

Se surnommant « collant comme une huître», un étudiant de l'Institut de Finances et de Fiscalité du Shanxi a publié un poème de 430 caractères sur son blog mardi, se rappelant toutes les grandes actions de Mao en tant que chef d'Etat et exprimant ses meilleurs vœux pour un pays de droit et un gouvernement propre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: les investissements à l'étranger ont totalisé 183,97 milliards de dollars en 2008
Le responsable de l'organe administratif de Taiwan donne sa démission
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?