Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 26.07.2007 14h21
Un aperçu de la vie gay en Chine
Didier Zheng

Beaucoup de choses peuvent changer en six ans. Au mois c'est ce que se dit Didier Zheng, un homme chinois ouvertement gay, animateur du premier show télé Internet s'intéressant aux problèmes des homosexuels.

Diplômé de l'université de la Sorbonne à Paris, Zheng affirme avoir trouvé un nouveau climat en Chine après avoir fini six ans d'étude à l'étranger et être retourné en Chine en 2006.

En 2001 le gouvernement chinois a retiré l'homosexualité de la liste des maladies mentales, et l'Université de Fudan à Shanghai a présenté son premier cours sur l'homosexualité en 2005.

Puis il a eu le show hebdomadaire live de Zheng, qui a fait ses débuts sur Internet en avril. Appelé "Tongxing Xianglian," ou "Connecter les homos", l'objectif du show est d'informer les gays et les communautés hétérosexuelles des questions allant de la prévention du SIDA à celle du choix homosexuel de certains.

S'adressant au chinadaily.com.cn dans un anglais à l'accent français, Zheng est communicatif et enthousiaste à l'idée de parler des problèmes gays. Le jeune homme de 27 ans possède une fine et attachante personnalité.

"Après 2001, tout a changé", a expliqué Zheng. "La société change. Nous prêtons plus attention à la socialisation et à l'intégration des homosexuels [dans la société]."

Professeur de français et activiste contre le SIDA à la fondation Chi Heng, Zheng pense que le développement économique de la Chine, doublé de l'afflux d'idées de l'étranger, a permis à la Chine de faire des progrès dans la façon de traiter les homosexuels.

Les invités du show ont été choisis pour représenter les différents aspects de la vie des gays. Par exemple, certaines sont des célébrités, comme des chanteurs ou acteurs, tandis que d'autres sont médecins ou de simples citoyens ordinaires. Zheng conduit aussi des interviews dans un bar gay appelé Destination situé dans la zone des boites de nuit de Sanlitun à Pékin.

"Je souhaite juste donner plus d'informations sur le sujet, notamment aux personnes non homosexuelles", a-t-il expliqué. "Ils savent très peu de choses sur la vie homosexuelle".

Mais malgré l'ambiance plus chaleureuse qui règne pour les gays en Chine, l'émission montre également l'importance des progrès que le pays doit encore réaliser. Zheng pense que le support Internet fonctionne bien car le contenu des émissions est archivé et est disponible en ligne sur www.phoenixtv.com, ainsi les spectateurs peuvent les regarder quand bon leur semble. Mais il reconnaît également que les autorités surveillent attentivement le contenu de son show, même s'il a refusé de citer certains exemples spécifiques de changements.

Jusqu'à aujourd'hui, 16 millions de personnes se sont branchés pour regarder le show, qui dénombre 12 émissions.

"La communauté gay de Chine dénombre un important nombre de personnes, mais les gens extérieurs ne comprennent pas assez profondément cette communauté", a déclaré le producteur de l'émission Gang Gang. "Cette communauté éprouve de nombreux problèmes et de difficultés dans la vie de tous les jours".

Zheng a dit que sa famille, notamment son frère, ont soutenu sa décision. Mais de nombreux de ses amis n'ont pas eu cette chance - ce qui l'a en partie motivé à animer le show.

"La discrimination est très courante dans notre société, a expliqué Zheng, ajoutant qu'il pense que les jeunes générations changent lentement ses comportements et attitudes que c'est une norme internationale contre laquelle on ne peut échapper.

Le show est diffusé pendant le deuxième trimestre de la saison télé. Zheng n'est pas sûr qu'on lui redemande de le refaire une autre saison.

Il espère cependant dans un futur proche produire des reportages et de conduire plus d'interviews. Son objectif est de parler avec des fonctionnaires de niveau international comme le maire de Paris Bertrand Delanoë au sujet du rôle du gouvernement dans la promulgation de lois relatives aux homosexuels. Il a jouté que ces interviews pourraient servir de modèles potentiels pour l'attitude chinoise.

"Je souhaite juste parler de la vie gay en Chine."

Photo : Didier Zheng, professeur de français et activiste contre le SIDA, anime une émission hebdomadaire Internet au sujet des problèmes allant de la prévention contre le SIDA au choix de certains de devenir gay.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Ljubljana : ville dont la population est la plus honnête du monde

 Un paysan chinois condamné pour vol de câbles de communication militaire

 Shanxi : Ouverture de la route creusée à flanc de montagne de Taihang

 Le gouvernement chinois prend des mesures pour améliorer la qualité et le niveau de sécurité des produits alimentaires

 Le revenu en espèces des paysans chinois a augmenté de 13 % durant le premier semestre de cette année
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.