Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 20.11.2011 12h22
Manifestation contre le marasme du secteur touristique en Mauritanie

Plusieurs dizaines de fournisseurs de services touristiques (voyagistes, hôteliers, restaurants, agences de locationde voitures, artisans, chameliers, guides) ont manifesté samedi à Atar (nordmauritanien) contre le marasme de leur secteur d'activité, a constaté un correspondant de Xinhua.

Depuis 2007, le secteur touristique mauritanien connaît un marasme à cause de la menace terroriste qui plane sur le pays. Des attaques terroristes qui ont été enregistrées, en 2007 et 2008 à Ghallouiya et à Tourine, avaient conduit àl'annulation du passage en Mauritanie du rallye auto-moto « Paris-Dakar ».

Cette course constituait une occasionannuelle pour les acteurs du tourisme de la province de l'Adrar, de faire d'intéressantes recettes. Pour les mêmes raisons de menaces terroristes, des voyagistes européens, notamment français, ont cessé, depuis plus de quatre ans d'envoyer en Mauritanie des charters de touristes, entrainant une baisse drastique des entrées.

Les acteurs du secteur touristique ont manifesté pour exiger, affirment-ils, la création du ministère pour le tourisme indépendant de celui du commerce. Ils demandent également que l' obtention du visa pour les touristes soit facilitée, à défaut de la mise en place de guichet pour visas dans les aéroports.

D'autre part, ils ont insisté sur l'urgence de l'élaboration et dela mise en oeuvre d'une stratégie nationale globale pour redonner une dynamique à ce secteur porteur.

Les acteurs du tourisme ont demandé aussi à la diplomatie mauritanienne d'oeuvrer pour que la Mauritanie ne soit plus une destination déconseillée par les pays occidentaux. Ils ont recommandé la redynamisation de l'Office national de tourisme et le lancement de campagnes de marketing à travers le monde.

Les manifestants ont promis de continuer à manifester pour « exiger la satisfaction de leurs revendications légitimes ».

Selon les spécialistes, la Mauritanie a toujours constitué une destination touristique privilégiée, grâce à sa position géographique, avec des côtes longues de plus de 600 km ; ses vestiges historiques, son territoire à 80% désertique en bordure du Sahara. Mais la menace terroriste grandissante dans ce pays, aujourd'hui à l'avant-garde de la lutte contre Al-Qaïda au Maghreb islamique, porte un lourd préjudice à son industrie touristique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le PM chinois arrive à Bali pour les réunions des dirigeants de l'Asie de l'Est
Nouvelles principales du 16 novembre
Les suggestions de FMI à propos de la Chine ne correspondent pas à la réalité de celle-ci
La coopération est-asiatique après le « retour » des Etats-Unis
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis