Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 20.01.2011 11h23
Un Disneyland 2 fois plus grand que celui de Hong Kong sera bientôt construit à Shanghai

Disneyland va bientôt arriver à Shanghai. Le projet de développement du parc d'attraction est officiellement inclu dans le 12e plan quinquennal de la municipalité de Shanghai.

Disneyland Shanghai aura trois grands thèmes. L'un d'eux est déjà confirmé, c'est le Royaume magique, qui couvrira une superficie d'environ 4 kilomètres carrés. Le parc complet sera 2 à 3 fois plus grand que celui de Hong Kong.

« Nous prévoyons que le parc ouvrira ses portes en 2015 ou 2016. Le nombre des touristes prévu la première année est estimé à plus de 7 millions. » a révélé Dai Haibo, directeur adjoint de la nouvelle zone de Pudong, à Shanghai.

Disneyland Shanghai intègrera des éléments de la culture locale, ce qui le différenciera ses Disneyland des Etats-Unis, de Hong Kong et du Japon.

Le thème de ces parcs est souvent basé sur les films de Disney. Pourtant, en Chine, si on veut attirer plus de visiteurs, je crois qu'il vaut mieux penser à la culture chinoise. » a continué M. Dai.

Disneyland Shanghai donnera également un coup de fouet aux autres industries, dont le tourisme et les expositions organisées dans la région. Selon certaines sources, une zone d'une centaine de kilomètres carrés sera également exploitée autour de Disneyland, pour construire des hôtels et des boutiques qui profiteront de l'affluence des visiteurs.

Jin Jing

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie