Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 01.05.2012 10h42
Ligue des champions d'Afrique - 8e aller : l'Espérance (Tunisie) bat Dynamos (Zimbabwe) 6-0

L'Espérance sportive de Tunis s'est lourdement imposée samedi au stade olympique de Radès (Banlieue Sud de Tunis) face à Dynamos (Zimbabwe) sur le score de 6-0 pour le compte des 8e de finale aller de la Ligue africaine des Champions.

Dès les premières minutes du jeu, les Tunisiens ont opté pour un haut pressing au milieu de terrain tout en diversifiant les tentatives offensives dans le but de surprendre leurs adversaires dès le début.

Les Tunisiens ont réussi à ouvrir le score (9) grâce à Walid Hichri, avant que son coéquipier Aouadi ne renforça le score quelques minutes plus tard (13).

Après les deux premiers buts, les Tunisiens ont baissé le rythme laissant la voie aux Zimbabwéens de Dynamos de mener quelques tentatives de revenir au score, mais en vain.

Malgré l' absence d'occasions concrètes de but, les Tunisiens ont bien maîtrisé le jeu en paralysant leurs adversaires qui n'ont pas trouvé des issues pour arriver au gardien tunisien Ben Cherifa.

Mieux encore pour les Tunisiens, le jeune Youssef Msakni a triplé la mise à la 38e minute de la première période.

Un but accepté par l'arbitre guinéen Yakhouba Keita, mais détesté par les joueurs de Dynamos.

Après avoir encaissé trois buts avant la mi-temps, les joueurs de Dynamos ont relativement perdu les nerfs à travers des interventions parfois agressives contre certains de leurs adversaires, ce qui a poussé l'arbitre à arrêter le jeu pour quelques temps.

Au retour des vestiaires pour une deuxième période, le jeu s'est concentré au milieu de terrain avec une relative supériorité numérique pour les Zimbabwéens qui ont essayé de réduire l'écart de trois buts.

Cependant, les Tunisiens ont été bien repartis sur le terrain empêchant ainsi toute tentative de pénétration dans leur arrière- garde.

La formation zimbabwéenne a terminé la dernière demi-heure du jeu avec une infériorité numérique suite à l'exclusion de Mamvura Timire pour somme de deux avertissements.

Les Tunisiens ont bien profité de ce facteur (exclusion de Timire) pour renforcer leur avantage et ont réussi à marquer un quatrième but (32) grâce à leur ailier droit Harisson Aful, pour ainsi évaporer toute chance zimbabwéenne de revenir dans la rencontre.

Quelques minutes plus tard (39), le remplaçant Iheb Msakni rendra la situation des Zimbabwéen plus difficile et permettra à son club de joueur dans les meilleures conditions le match retour (dans deux semaines) en marquant le 5e but de l'Espérance de Tunis avant que son coéquipier Youssef Msakni ne marqua le 6e but de son club et le deuxième pour son compte, au temps additionnel (90+2).

L'Espérance de Tunis a réalisé tout au long de la rencontre " une très bonne circulation de ballon et on a marqué plus rapidement", a déclaré le coach du club tunisien Michel Decastel dans une déclaration d'après-match.

D'après M. Decastel, son club a réussi "un score qui assure à la qualification, malgré la provocation des Zimbabwéens et leurs tentatives de simuler des fautes (...)".

Un autre club tunisien, l'Etoile sportive du Sahel, a disputé samedi à Sousse (est) la 8e de finale aller de la Ligue africaine des champions, s'imposant face à l'Académie de Football Amadou Dialou de la Cote d'Ivoire (4-1).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine