Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.03.2011 08h55
NBA : Boston s'impose face aux New York Knicks 96-86

Dans la Conférence est, les Boston Celtics affrontaient les Knicks. Le mois passé, New York a cassé la tirelire pour débaucher Carmelo Anthony à Denver. Mais, depuis la transaction, les Knicks peinent à convaincre et sont enlisés au milieu du classement.

NBA : Boston s'impose face aux New York Knicks 96-86

Vers le milieu du second quart temps, Anthony marque et permet aux Knicks de mener de 9 points.

Chauncey se distingue ensuite en inscrivant un 3 points. Menant par 45 à 30 à la pause, New York semble parti pour remporter un savoureux succès sur les Celtics.

Mais Kevin Garnett ne l'entend pas de cette oreille. Inscrivant 24 points et auteur de 11 planches, Garnett remet les Celtics sur les rails et prépare leur renaissance.

Alors que l'on s'approche de la fin de 3ème quart-temps, New York compte toujours plus de 10 points d'avance, mais la physionomie du match a changé, comme en témoigne l'action de Landry Fields à l'écran.

Boston n'est plus qu'à 5 points des Knicks lorsque Billups inscrit un trois points et gagne un lancer-franc. Autre artisan du succès des Celtics, Billups en est alors à 21 points à lui-seul.

On en est désormais au milieu du dernier acte. Paul Pierce inscrit un autre panier à 3 points et permet à Boston de revenir au score.

Sur une accélération de Ray Allen, les Celtics vont même prendre l'avantage. Scénario incroyable : Boston mène alors de 2 points.

Auteur de 22 points en tout, Anthony est resté muet lors de la seconde moitié du match. Un choc avec le massif Rajon Rondo (replay) lui vaut quelques saignements près de l'oeil. Coup dur pour les Knicks, qui perdent alors le contrôle du match.

Au final, c'est donc bien Boston qui remporte le match 96 à 86.

NBA : les Spurs perdent Duncan mais battent les Warriors 111-96

Autre affiche : le match entre les Spurs et les Warriors.

Vers le milieu du premier quart-temps, Tony Parker combine avec Tim Duncan pour inscrire un panier. Mais Duncan se foule la cheville. (replay) La blessure semble assez sérieuse et Duncan doit sortir du terrain pour aller se faire soigner.

Manu Ginobili converti un tir sans trembler. Les Spurs mènent alors 23 à 7 sur les Californiens.

Parker percute un stadier mais son équipe contrôle toujours le match. Alors que l'on s'approche du 3ème quart-temps, les Spurs ont encore 12 points d'avance sur les Warriors.

Richard Jefferson monte au créneau et est victime d'une faute sur une belle tentative. (replay) Au moment d'entamer le 4ème quart-temps, San Antonio mène confortablement et ne sera pas rejoint.

Ginobili, qui a inscrit 28 points au cours de la soirée, a beaucoup contribué au succès des Spurs. San Antonio s'impose par 111 à 96.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le séisme au Japon aura un impact, mais limité, dans le commerce avec la Chine
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?