Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 24.02.2011 14h30
Les révélations de Contador influencent le cyclisme

Le combat contre les accusations de dopage du cycliste Alberto Contador n'est pas encore terminé. Les allégations ont encore fait la Une des quotidiens lors de l'ouverture officielle du Vélodrome olympique de Londres ce lundi. Le président de l'Union cylciste internationale, Peter McQuaid, a déclaré ne pas avoir reçu l'ensemble des résultats suite au test de Contador au clenbuterol.

Le sport cycliste a applaudi le nouveau site qui accueillera la course sur piste et les épreuves de BMX lors des Olympiades de Londres en 2012. Mais au milieu des sourires échangés, la saga concernant le triple champion du Tour de France Alberto Contador jette une ombre. Contador répète que son test positif au clenbuterol, produit interdit, serait dû à une contamination au boeuf. La Fédération espagnole du cyclisme a ordonné à Contador de respecter une interdiction d'un an de compétition, avant de le laver de tout soupçon la semaine passée. Et l'organe chapeautant le cyclisme international lance un appel à l'encontre de cette décision.

Pat McQuaid

Président de l'UCI

"Je ne veux pas vraiment faire de commentaires sur cela. Nous devons voir le rapport, étudier ce qu'il y a à l'intérieur, puis prendre une décision, de faire ou non appel. Et je ne veux rien commenter d'autre que cela."

Sir Chris Hoy a remporté trois médailles d'or lors des Jeux olympiques de 2008 à Beijing. Il déclare que les succès de l'équipe de Grande-Bretagne sur piste sont la preuve que les cyclistes peuvent gagner sans recourir à des produits dopants.

Sir Chris Hoy

Médaillé d'or olympique

"Et bien, c'est inquiétant. Mais je pense que tout ce que vous pouvez faire en tant qu'athlète est d'aller de l'avant en ayant un rôle modèle, positif. Il faut participer en étant propre, pour obtenir la victoire. Et je pense que c'est bien ce qu'a montré l'équipe britannique. Nous avons participé aux Jeux olympiques de Beijing, et remporté sept médailles d'or. Nous avons eu des succès dans le passé, et je pense que pour la course cycliste sur piste, la même chose doit être faite, c'est du moins ce que je pense."

Lord Coe, le président des Olympiades 2012 à Londres insiste que les prochaines olympiades mettront en oeuvre des procédures de dépistage beaucoup plus strictes.

Lord Coe

Président Londres 2012

"Le cyclisme est un sport fantastique. Aucun sport n'est intouchable par l'usage de produits dopants améliorant les performances. Et tant l'athlétisme que le cyclisme prennent cela de façon très sérieuse. Nous mettrons pour Londres des systèmes très strictes qui rendront très difficile pour les athlètes la possibilités de s'éloigner des frontières de la moralité."

Il est fort à parier que les projecteurs seront braqués sur la stratégie anti-dopage lors des Olympiades 2012. Et les membres du Comité d'organisation londonien sont fin prêts à relever le défi.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao ordonnent aux autorités concernées de faire tout leur possible pour assurer la sécurité des Chinois en Libye
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence