Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 29.12.2010 13h27
Basket : problèmes légaux pour le contrat de Steve Francis

Le contrat Steve Francis signé avec les Ducks est un contrat protectionniste. Toutefois, les clauses et les montants concernent les 2 parties. Nous avons discuté avec un agent de joueur de basket ici en Chine afin de savoir quelles sont les issues possibles pour Beijing et Francis.

Xia Song

Agent de joueur de basket

"Pour vous dire la vérité, ce problème n'est vraiment pas bien dur à régler. Enfin, ça dépend de comment le contrat a été signé. On ne sait pas si le contrat a été signé en fonction des standards de l'Association Chinoise de Basketball et des organismes qui y sont liés. Si c'est le cas, la méthode et l'ampleur des intérêts protégés sont probablement mentionnées dans le contrat. S'il s'agit d'un accord à plein tarif, ça veut dire que vous devez payer l'intégralité du salaire, même si c'est un million de yuans. Si l'accord porte sur une protection partielle du salaire, le paiement doit être effectué selon la proportion sur laquelle on s'est accordée... Par ailleurs, il faut aussi voir si Francis a effectivement respecté le contrat, s'il n'a pas violé certaines clauses, si, par exemple, il n'a pas refusé de participer aux entraînements, aux matchs, ou s'il n'a pas désobéi aux instructions de l'entraîneur... S'il n'a commis aucune entorse au contrat, alors il peut exiger qu'on lui verse l'intégralité de ce qui lui est dû. S'il y a violation, les parties doivent agir selon les termes de celui-ci et peuvent résoudre leur différend par la négociation. Vu que les détails du contrat n'ont pas été révélés, je pense qu'il reviendra aux Beijing Ducks de trouver une solution à ce galimatias."

Les statistiques de Francis sont éloquentes : le joueur a joué moins de 12 minutes en 4 matchs, inscrivant 2 points et prenant 2 rebonds - des états de service qui sont loin de réjouir les Beijing Ducks. Point positif de l'opération : le transfert du joueur a placé le club de la capitale sous les projecteurs, offrant un coup de fouet à un marché du basket encore en récession il y a peu.

Xu Jicheng

Journaliste sportif

"Si l'on omet des points négatifs, le bilan est positif... Si aucune vraie star ne rejoint le championnat, jamais vous ne parviendrez à faire venir quiconque... Mais je crois que l'on devrait soumettre les joueurs à un examen de capacité ou, a minima, leur faire passer un entraînement test. Après cette leçon, je pense aussi que tous les clubs de l'Association chinoise de Basketball feront preuve de discrétion lorsqu'elles auront recours à l'article "sans test" au sujet des entraînements. Par ailleurs, le niveau des joueurs étrangers comme des joueurs chinois évoluant dans le championnat chinois a déjà beaucoup augmenté. Ce dont nous avons besoin n'est pas seulement d'un joueur de renom, mais surtout d'un grand joueur."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher