Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 19.11.2010 10h58
Match amical : C.Ronaldo : même un aveugle aurait vu qu'il y avait but. L'incident n'était peut-être pas un hasard

Le Portugal a réussi une très belle performance en corrigeant l'Espagne par 4-0, mercredi à Lisbonne en match amical. Cependant, C.Ronaldo, capitaine de l'équipe nationale du Portugal n'était pas content du tout, car lors du match, un de ses buts superbes a été jugé non valable, ce qui l'a rendu furieux.

A la 37e minute, le Portugais a réalisé un tir parfait. Le ballon a dépassé la tête de Casillas et s'est dirigé vers le but de l'adversaire. Mais son camarade Nana est soudainement apparu à ce moment et a dévié le ballon dans le but d'une tête. Finalement, l'arbitre a jugé que Nani était hors-jeu et le but a été annulé. C.Ronaldo, qui s'est mis en colère, a jeté sur place son brassard de capitaine à terre.

Après le match, lors d'une interview accordée à « Marca », le Portugais a dit : « Je n'ai pas de mots. Même un aveugle aurait vu qu'il y avait but ».

C.Ronaldo a même parlé d'un complot : « C'était l'un des plus beaux de ma carrière. Mais on dirait que dans l'équipe nationale, les plus beaux me sont toujours refusés. Je ne sais pas si c'était par hasard, peut-être que non. Je me rappelle que mon but par un retourné au stade de Bessa a été également refusé. »

En voyant la colère du capitaine, Nani à confié au Portugais : « J'ai touché le ballon parce que je ne pensais pas être hors-jeu. C'était une phase de jeu très rapide. Après avoir réfléchi, je suis allé m'excuser auprès de Ronaldo. » (Jin Jing)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo