100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 26.09.2010 15h16
Deuxième carton rouge pour Villa en 7 ans, le Barça va devoir réduire le stress de son nouvel attaquant

Le FC Barcelone a battu hier l'Athletic Bilbao sur sa pelouse dans le cadre de la cinquième journée de Liga sur le score de 3-1. David Villa a aidé Keita à marquer le premier but (55e) mais reçu un carton rouge à la 86e minute à cause d'une "vengeance". Après la blessure de Messi, il manquera un autre attaquant dans la ligne d'attaquant du Barça. Villa a été expulsé pour la deuxième fois des terrains en 7 ans, la dernière explusion remonte au 17 février 2008, lors de match Valence-Getafe.

« Sport.es » a soupiré juste après le match, « Le carton rouge de Villa n'avait aucune nécessité mais mettra l'équipe dans le trouble la semaine prochaine. », « Marca » a immédiatement prévu que Guardiola pourrait mettre Iniesta, Bojan et Pedro au poste d'attaquant. « AS » a répliqué avec impertinence que « C'est la seule bonne nouvelle pour le Real après qu'il ait perdu la position supérieure. ».

Cette punition est arrivée à la 86e minute. Carlos Gurpegui, milieu de l'Athletic Bilbao, a fait tomber "Maravilla" pour disputer le ballon. Remarquant que l'arbitre n'a pas réagi, le dernier a réprimandé son adversaire et les deux ont commmencé à se disputer. L'attaquant catalan, perdant son calme, a donné un coup de poing vers le visage de Gurpegui, qui "a couvert son visage en criant de douleur", sous la pression de 60 000 supporteurs basques, l'arbitre a montré un carton rouge à Villa.

Selon les règles de discipline de la Fédération espagnole de football, si l'arbitre de match remet un rapport au commissariat en indiquant que l'action de Villa est un "dommage malicieux", le joueur manquera 2 matchs du Championnat (comme celui de Ujfalusi contre Messi); et si le commissariat ne le considère pas comme ayant eu une mauvaise intention, il sera absent pour seulement un match, celui entre le Barça et Majorque au Camp Nou le 3 octobre. Mais il est sûr de toute façon que l'attaquant ne pourra pas se présenter pour la sixième journée de la Liga.

La suspension de Villa aggrave la crise des attaquants de l'équipe, et embarrasse l'entraîneur. Les médias espangols s'étaient préparés à interroger sur « le retour de Messi » avant la 85e minute, mais après le match, la première question qu'ils ont lancée, c'est « Que pensez-vous du carton rouge de Villa ? ». Guardiola leur a répondu directement, « On a perdu un autre attaquant, et c'est une mauvaise nouvelle. Les tâches qui viennent sont multiples. J'aurais espéré que Messi pourrait se reposer davantage. Maintenant je ne veux pas trop parler, dans trois jours on aura un match de Ligue des Champions. ».

La parole de Guardiola a révélé une information -le retour de Messi, qui a aussi rejoint l'entraînement de l'équipe, selon des nouvelles de « Sport.es » et « Marca ». Le site officiel du Barça a aussi publié ses photos sur le terrain d'entraînement. Milito, l'autre joueur argentin, a dit aux médias que « Messi reviendra le 29 septembre pour le match de la Ligue des champions contre Kazan, ou plus tard, pour le match contre Majorque.", mais Puyol, capitaine de l'équipe, s'est opposé à son retour en avance mais espèrait que la puce pourra se lancer dans les combats après avoir été tout à fait guéri. Mais la faute de Villa oblige le patron à élaborer son plan sur Léo.

Le buteur de la Roja est célèbre pour son civisme en Liga, mais hier il était dans un état anormal. Raison simple, la pression. "Marca" a analysé la psychologie de Villa, "Bien qu'il ait été l'attaquant clé de Valence, il n'a pas supporté la pression des buts, des victoires et du titre obligés, mais au Barça il assume la responsabilité de marquer des buts, notamment après la blessure de Messi. Cette tâche lourde a mis ses émotions hors de contrôle.". Le club catalan pourrait avoir un autre travail, réduire le stress de ses nouveaux joueurs.

Sauf ce carton rouge, la performance de Villa lors du match vaut d'être applaudie. Le champion de la Liga a réalisé pendant ce match 25 tirs, dont 8 tirs par le no.7 de l'équipe. D'ailleurs, c'est lui qui a contribué à une attaque de soutien à Keita pour ouvrir le score du Barça. "Sport.es" a consolé l'équipe de Guardiola, "Barça ne sois pas très triste, de toute façon, tu as remporté une victoire glorieuse, et il y a d'autres milieux dans l'équipe. Ce carton rouge ne signifie pas la fin du monde. A Kazan dans 3 jours !".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre Wen présente la « véritable Chine » à l'Assemblée de l'ONU
Le PM chinois promet davantage d'aide pour la réalisation des OMD
L'inflation et les taux d'intérêt repartent à la hausse
Cher Japon, puissiez-vous agir avec sagesse à l'avenir...
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité