100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 29.06.2010 13h29
Coupe du monde : Messi accompagné par un garçon chinois

Le 27 juin, avant la rencontre en 8e de finale de la Coupe du monde entre l'Argentine et le Mexique, on a pu voir six enfants chinois accompagner les joueurs sur le terrain. Comment ces enfants ont-ils eu la chance de se rendre en Afrique du Sud dans le cadre cette compétition ?

Pour répondre à cette question, il faut remonter à un concours organisé il y a deux mois. En avril, McDonald's et la Fondation Song Qingling ont en effet conjointement organisé une sélection des enfants accompagnant des joueurs de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Il s'agit de la deuxième fois que des enfants chinois participent à cette sélection, avec la Coupe du monde d'Allemagne en 2006.

Selon les reportages, de nombreux enfants venus de toute la Chine ont participé à ce concours. Au final, quatre enfants âgés de 8 à 11 ans ont eu la chance de remporter un billet pour l'Afrique du Sud. Deux enfants originaires de la zone sinistrée du séisme dans le Sichuan ont également été invités à la Coupe du monde.

« C'est la première fois que j'ai la chance de participer à un événement si important. Je suis nerveux, mais très heureux ! », a déclaré le garçon pékinois qui a accompagné Messi sur le terrain, avant le match entre l'Argentine et le Mexique.

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Lutte contre un incendie de forêt dans le nord de la Chine
Wen Jiabao félicite Gillard pour son accession au poste de PM d'Australie
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux