100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 29.06.2010 13h15
La FIFA contrôlera les reprises vidéos faites dans les stades afin d'éviter les bagarres

La FIFA a annoncé le 28 juin lors de sa conférence de presse quotidienne qu'elle examinerait les vidéos diffusées sur les écrans géants des stades afin d'éviter les bagarres entre les joueurs comme lors de l'affaire du 27 juin.

Le 27 juin soir, des joueurs mexicains en colère ont protesté auprès de l'arbitre après qu'on eut montré sur les écrans géants du stade Soccer City à Johannesburg que l'attaquant argentin Carlos Tevez était hors-jeu juste avant de marquer le premier but de la victoire argentine par 3-1.

" Désormais, on contrôlera sévèrement les reprises vidéos sur les écrans géants au stade ", a dit Nicolas Maingot, porte-parole de la FIFA.

D'autre part, un porte-parole du comité d'organisation de la Coupe du monde (Loc), Jermaine Craig a révélé que les groupes chargés des diffusions de vidéos et de programmes de radio dans les stades ont déjà reçu une notification. " Ces images ne doivent pas être rediffusées. Mais malheureusement, elles ont été montrées très vite sur l'écran gréant. On n'y peut rien ", a-t-il dit.

Jusqu'à présent, la FIFA n'a pas reçu de retour d'informations sur la bagarre entre les joueurs mexicains et argentins, a déclaré Nicolas Maingot.

A la mi-temps du match du 28 juin soir, les joueurs mexicains qui étaient en colère suite à la décision de l'arbitre se sont disputés avec leurs adversaires. Bien que l'arbitre italien Roberto Rosettiet et les employés du stade soient intervenus pour les réconcilier, la bagarre a duré cinq minutes.

Coupe du Monde 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Lutte contre un incendie de forêt dans le nord de la Chine
Wen Jiabao félicite Gillard pour son accession au poste de PM d'Australie
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux