100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 07.06.2010 13h22
Madagascar : budget de 45 000 dollars pour la Coupe des Clubs Champions de l'océan Indien du basket 2010

Le président de la Fédération Malgache du Basket Ball (FMBB), Jean-Michel Ramaroson, a annoncé vendredi lors d'une conférence de presse au Palais des Sports Mahamasina, au centre-ville d'Antananarivo, que le budget alloué pour l'organisation de la Coupe des Clubs Champions de l'océan Indien (CCCOI) du basket 2010, est de 45 000 dollars américains.

Madagascar accueillera la CCCOI qui se tiendra au Palais des Sports de Mahamasina, du 12 au 18 juillet et suivra les normes indiquées par la FIBA Afrique, a indiqué Jean-Michel Ramaroson.

Rappelons que toutes les dépenses afférentes à la compétition sont partagées, les organisateurs assurent les frais de séjour des délégations invitées dont les déplacements internes, restauration, hébergement et assurance des sportifs ; les Fédérations nationales et Ligues régionales, quant à elles, prennent en charge les frais du voyage.

Pour Madagascar, le pays sera représenté par BBCM chez les dames et COSFA, chez les hommes. Pour les pays invités, il y aura les participations de BCD (La Réunion), Hotshots (Seychelles), BC Mtsapere (Mayotte), Faigaffe (Comores) et Hoop Basket (Maurice), chez les dames et BCD (La Réunion), PLS Hawks (Seychelles), Jeunesse Canon 2000 (Mayotte), AMISCO (Comores), Real Club (Maurice), chez les messieurs.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Lancement réussi d'un satellite de météorologie
Le milieu religieux de Chine a donné 100 millions de yuans à Yushu
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon
Le CNPC en tête du top 500 des plus grandes entreprises du monde : une bonne ou une mauvaise nouvelle
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris