Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 24.08.2012 08h31
L'orbite de l'ISS ajustée pour le prochain amarrage de Soyouz

Après une tentative ratée, une navette cargo européenne a ajusté l'orbite de la Station spatiale internationale (ISS) pour créer les meilleures conditions en vu du prochain amarrage de la navette russe Soyouz, a annoncé mercredi le Centre de contrôle de la mission russe.

"Les moteurs ATV-3 ont fonctionné comme prévu. La correction de l'orbite de l'ISS est finie", a déclaré le Centre de contrôle de la mission.

L'orbite a été ajustée à deux reprises pendant la journée, et a été élevée de 7,7 km pour atteindre la moyenne de 420 km.

Mercredi dernier, l'Automated Transfer Vehicle Three, ATV-3, de l'Agence spatiale européenne, n'avait pas réussi à élever l'ISS à hauteur de l'orbite prescrite.

L'ajustement de l'orbite est nécessaire pour l'atterrissage et le prochain amarrage de la navette russe Soyouz.

L'atterrissage de la navette spatiale Soyouz TMA-04M, avec deux astronautes à bord, est prévu pour le 17 septembre. L'atterrissage de la navette Soyouz TMA-06M à l'ISS est prévu le 15 octobre.

Les ajustements orbitaux de l'ISS sont effectués périodiquement avant les lancements des navettes russes, pour compenser la gravité de la Terre et assurer des amarrages réussis. La prochaine correction de l'orbite de l'ISS se fera le 12 septembre.



News we recommend

« Back to Future » par Irina Werning Le premier mariage homosexuel bouddhiste à Taiwan   Les animaux dormeurs
Qipao 2.0   Retour à la maison après quatre ans d'exil pour les pandas du Sichuan Les Chinois adorent les échasses!
L'industrie de la beauté en Chine profite d'une cure de jouvence Yu Wenxia : Miss China sacrée Miss Monde 2012 Plus de 2700 jeunes femmes veulent épouser un milliardaire


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?