Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 12.03.2012 09h17
Un avion de ligne commercial de fabrication chinoise sera prêt à l'exportation dès 2016

Le C919, un avion de ligne commercial chinois construit sur le territoire, pourra être exporté vers les marchés étrangers dès 2016, après deux ans de vols d'essais, a affirmé Wu Guanghui, son concepteur en chef.

Wu, directeur général adjoint de la Société des avions commerciaux de Chine et membre du Comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois, a déclaré que la compagnie avait déjà reçu des commandes des États-Unis et de Singapour, portant le nombre total de commandes domestiques et étrangères à 235.

"Le premier avion quittera la chaîne de montage dès l'année prochaine. Une production à plus grande échelle aura lieu en 2016, après deux ans de vols d'essais", a-t-il ajouté.

L'avion au fuselage étroit peut transporter 168 passagers et offre une distance maximale de vol de 4 400 kilomètres pour "couvrir tous les itinéraires de vol intérieurs jusqu'à l'Asie du Sud-Est", a dit M. Wu.

Le premier lot de C919 utilisera les moteurs avancés LEAP-X1C, également installés sur les Boeing et les Airbus SAS.

Le moteur importé, et développé conjointement par General Electric et Safran SA, devrait permettre de réduire la consommation de carburant de 13 à 15 %, a dit M. Wu.

Cependant, le développement d'un moteur de fabrication chinoise pour un avion de ligne est actuellement en cours.

Selon Wu, le moteur fabriqué en Chine par la société, et dont le nom de code est "Yangtze 1000", sera installé plus tard.

"A l'avenir, les C919 pourront transporter l'un ou l'autre des moteurs. Toutefois, le coeur de l'avion sera définitivement chinois", a expliqué M. Wu.

En 2010, au Salon international de l'aviation et de l'aérospatiale de Chine, à Zhuhai, province du Guangdong, la Société des avions commerciaux de Chine a reçu une commande d'environ 100 avions de compagnies aériennes nationales et étrangères, dont Air China, China Eastern Airlines et GE Capital Aviation Services, rapporte le China Economic Weekly.

Toutefois, le gouvernement n'aura pas besoin de pousser les ventes du C919, car "il sera présent sur le marché de la concurrence", a précisé M. Wu.

"L'avion de ligne fabriqué en Chine en est encore à ses débuts. Il faudra encore du temps", a-t-il ajouté.

Wu prévoit que la demande mondiale pour les avions de ligne atteigne les 20 000 au cours des 20 prochaines années.

En 2030, le nombre total d'avions de ligne commerciaux au niveau mondial augmentera pour atteindre les 36 000, soit plus de deux fois le chiffre actuel de 17 600, estime la Société des avions commerciaux de Chine.

Selon un récent article du China Daily, la société envisage dans un prévisionnel de l'industrie établi sur 20 ans que les recettes générées par les ventes de billets d'avions passagers par kilomètre augmenteront de 4,9 % par an.

Près de 4 700 nouveaux avions C919, d'une valeur de 500 milliards de dollars, sont susceptibles d'être livrés à des transporteurs chinois, qui devraient représenter 15 % du nombre total d'avions commerciaux dans le monde en 2030, à comparer avec les 9 % actuels.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 12 mars
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les droits de l'homme en Chine : d'une loi constitutionnelle à une loi juridique
La Chine vote contre un prétexte pour la guerre
Même Poutine, mêmes vieilles politiques ?