Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 01.02.2012 11h14
Le crash de la sonde russe pourrait avoir été causé par le rayonnement cosmique (Roscosmos)

Le crash de la sonde martienne russe Phobos-Grunt aurait été causé par une exposition au rayonnement cosmique et une panne moteur, a indiqué mardi l'Agence spatiale russe Roscosmos.

Vladimir Popovkine, directeur de Roscosmos, a indiqué que le système informatique de cette sonde interplanétaire avait été perturbé par des particules spatiales chargées au cours de son vol. Le rayonnement a été tel qu'il a causé un dysfonctionnement du système.

Par ailleurs, M. Popovkine a critiqué certains composants électroniques fabriqués à l'étranger et installés dans la sonde, expliquant que la mauvaise qualité de ces circuits intégrés pourraient être une autre cause de l'échec de la mission martienne.

Roscosmos avait confirmé en novembre que la sonde Phobos-Grunt, qui transportait le satellite chinois Yinghuo-1, avait échoué à atteindre l'orbite prévue, après son lancement le 9 novembre. La sonde est retombée dans l'océan Pacifique le 15 janvier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 janvier
Sélection du Renminribao du 31 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?