Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 30.11.2011 08h35
La Chine s'engage à une campagne nationale de contrôles, et à davantages de dépenses pour les transports scolaires

La Chine a débuté une campagne nationale de contrôles de sécurité des autobus scolaires et s'est engagée à verser davantage de fonds pour les véhicules, après le récent accident qui a coûté la vie à dix-neuf jeunes enfants, a indiqué mardi l'organe de surveillance de la sécurité du pays.

Dans un communiqué publié sur Internet, le Bureau du Comité de la sécurité du travail attaché au Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement central chinois, a exhorté les départements locaux de l'éducation à mener des inspections sur les programmes de transports scolaires et à remédier à toute faille de sécurité.

Les gouvernements locaux doivent augmenter leur investissement pour les autobus scolaires et offrir plus de subventions venues de financeurs publics locaux. Ils doivent également créer des réglementations et des normes de sécurité détaillées concernant les autobus scolaires du pays, indique le communiqué.

La collision entre un camion et un minibus de transport scolaire de neuf places avec 64 personnes à son bord avait fait au début du mois 21 morts, dont 19 enfants d'âge préscolaire, et 43 blessés.

L'accident a mis à jour les problèmes dans la gestion des autobus scolaires du pays, tels que les failles dans la réglementation, la non-application des mesures de sécurité et l'incapacité à assumer les responsabilités du gouvernement, a indiqué le bureau.

Celui-ci s'est engagé à condamner sévèrement les responsables de l'accident et à améliorer la sécurité des autobus scolaires.

Des efforts seront également faits pour promouvoir l'éducation à la sécurité pour les élèves et les chauffeurs d'autobus, a-t-il noté.

Le Premier ministre Wen Jiabao a annoncé dimanche que les départements gouvernementaux concernés devaient "rapidement" créer des réglementations et des critères de sécurité pour les autobus scolaires du pays tout en améliorant davantage la conception, la production, la modernisation et la distribution des véhicules.

Le gouvernement central et les gouvernements locaux devront supporter le coût de rendre les autobus conformes aux critères, a ajouté M. Wen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Gouvernement chinois souhaite apaiser les craintes des entreprises étrangères
Nouvelles principales du 29 novembre
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie
Pour faire entrer l'Afrique dans le futur...
Routes chinoises : à quand la fin du massacre ?