Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 07.09.2011 17h18
Vaisseau spatial habité Shenzhen

En 1992, le programme du vaisseau spatial habité a été approuvé et les recherches ont commencé en Chine. Le 20 novembre 1999, le Shenzhou I, premier vaisseau spatial non habité, a été lancé à Jiuquan. 21 heures plus tard, il a achevé son premier vol en atterrissant au centre de la Mongolie intérieure. Ce vol a permis à la Chine d'envisager un vaisseau spatial habité. Le 10 janvier 2001, la Chine a réussi, au centre de lancement de Jiuquan, le lancement du Shenzhou II. Le 25 mars 2002, elle y a lancé le Shenzhou III et le 30 décembre 2002, le Shenzhou IV inhabité.

Le 15 octobre 2003 à neuf heures, le Shenzhou V, entièrement conçu et fabriqué par la Chine, a été lancé au centre de lancement de Jiuquan. A 9h 9m 50s, le Shenzhou V est entré en orbite comme prévu. Il s'agissait du premier vol habité réussi par la Chine. Yang Liwei, âgé de 38 ans, se trouvait à bord. Il est l'un des premiers taïkonautes formés par le pays. Après quatorze cercles autour de la Terre en 21 heures 23 minutes, et un parcours de 600 000 km, il a réussi son atterrissage en Mongolie intérieure. La Chine est ainsi devenue le troisième pays capable de réaliser indépendamment un vol spatial habité après l'ancienne Union soviétique/la Russie et les Etats-Unis.

Le 12 octobre 2005 à neuf heures, le lancement du Shenzhou VI a permis un vol de deux taïkonautes durant plusieurs jours. Le vaisseau est rentré au point du jour le 16 octobre. Les technologies nationales relatives au vol habité ont ainsi été améliorées. Le Shenzhou VI a réalisé la première expérimentation en vol spatial avec plusieurs personnes pour une mission de plusieurs jours et a permis d'entrevoir la vie et le travail des taïkonautes au sein de la station spatiale dans le futur. Les taïkonautes sont entrés pour la première fois dans le module orbital. Ils ont effectué le premier aller-retour dans le module orbital, ont fermé la porte du module en état d'apesanteur et ont fait une expérimentation de détection de fuites. Ils ont réalisé pour la première fois une expérimentation spatiale menée par l'homme.

Le 25 septembre 2008, le Shenzhou VII a été lancé et a emmené trois taïkonautes dans l'espace. Le 27 septembre, ceux-ci ont fait le premier pas des Chinois dans l'espace en réalisant une sortie extravéhiculaire. Le même jour, le vaisseau a lancé un mini satellite d'accompagnement, pour la première fois. Le 28 septembre, le vaisseau a atterri en sécurité. Le Shenzhou VII a ainsi réussi sa mission de vol spatial habité. La Chine est devenue le troisième pays maîtrisant de façon indépendante les technologies clés de la sortie extravéhiculaire. Cela constitue un autre jalon important dans l'histoire du vol spatial habité du pays.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à accroître sa superficie forestière de 40 millions d'hectares (Hu Jintao)
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience