Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 29.03.2011 13h40
Début de la construction du campus de Shanghai de l'Université de New York

Le projet de l'Université de New York (NYU) à Shanghai, première université internationale co-fondée avec une institution américaine d'enseignement supérieur, a vu ses travaux débuter lundi.

Cette université, qui a reçu l'approbation du Ministère de l'Education, a été co-fondée par l'Université de New York (NYU), aux Etats-Unis, et l'Université Normale de la Chine de l'Est (ECNU).

Le campus sera situé dans la zone financière et commerciale de Lujiazui, à Pudong, nouveau coeur de la bouillonnante métropole.

Des établissements d'enseignement supérieur chinois ont lancé divers programmes de coopération avec des institutions étrangères ces dernières années. Ainsi, l'Université de Nottingham Ningbo Chine, le premier campus étranger en Chine, a été approuvé en 2004 et a ouvert en 2006. Et l'Université Jiaotong de Xi'an-Liverpool a ouvert à Suzhou, dans la Province du Jiangsu, en 2006.

La Shanghai New York University sera la première université américaine à ouvrir un campus sur le Continent chinois. Ce sera également le deuxième campus étranger de l'Université de New York. Le premier a ouvert à Abu-Dhabi en 2009.

« Les deux universités sont convenues que la Shanghai New York University sera une université complète, guidée par les plus hauts critères de l'excellence universitaire », a dit John Sexton, Président de l'Université de New York, lors de la conférence de presse de lundi, ajoutant que l'université à Shanghai était une partie des efforts de l'Université de New York pour développer un « réseau mondial d'universités».

La Shanghai New York University sera une université sélective de style américain offrant une gamme complète de diplômes universitaires. Comprenant un établissement pré-licence de quatre ans, des programmes de licence et professionnels, toutes les classes y seront faites en anglais.

L'université devrait ouvrir à l'automne 2013. Quelque 3 000 étudiants en licence et pré-licence y viendront du monde entier, les étudiants chinois en constituant plus de la moitié.

Les étudiants seront choisis par le biais de l'examen national d'entrée à l'université, a dit Yu Lizhong, Président de l'Université Normale de la Chine de l'Est.

Mais nous songeons aussi à une sélection plus créative destinée à attirer davantage d'étudiants de talent, a dit M. Yu, ajoutant que le premier groupe d'étudiants ne sera pas grand, de « quelques centaines ».

Les frais de scolarité spécifiques à la Shanghai New York University ne sont pas encore connus, mais ils seront sans aucun doute plus élevés que la moyenne nationale.

Mais M. Yu a insisté sur le fait que l'université offrira une aide financière suffisante pour soutenir les étudiants ayant un excellent niveau universitaire mais connaissant des difficultés financières.
Les étudiants de la Shanghai New York University auront la possibilité de se porter candidats pour étudier au moins un semestre dans un autre site international de l'Université de New York, dans le cadre d'un programme conçu pour les aider à améliorer leurs perspectives globales.

A compter de 2012, l'université mettra en place un programme de formation financière, ainsi que des cours de master pour les licenciés. Les premiers étudiants pré-licence seront recrutés en 2013.

D'après les informations données lors de la conférence de presse, le président de la Shanghai New York University sera choisi par l'Université Normale de la Chine de l'Est, tandis que le Vice-chancelier sera choisi par l'Université de New York.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?