Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 27.12.2010 17h02
La langue chinoise pourrait dominer l'Internet, le français figure à la 8e place

« The Next Web » a publié ces derniers jours un rapport indiquant que la popularité de l'Internet en Chine a rapidement accéléré ; dans 5 ans, la langue chinoise pourrait dépasser l'anglais et devenir la première langue sur Internet dans le monde.

Selon des statistiques, durant les 10 premières années de ce siècle, le nombre des internautes qui utilisent la langue chinoise a augmenté de 1277,4%. L'année dernière, 36 millions de Chinois sont entrés pour la première fois en contact avec Internet, ce qui signifie que les utilisateurs d'Internet en Chine ont dépassé 440 millions de personnes au total, soit 32.6% de la population.

Depuis longtemps, l'anglais s'est imposé en tant que langue la plus utilisée sur Internet, mais suite à la croissance du nombre des internautes en Chine, le chinois pourrait devenir la langue dominante sur Internet d'ici cinq ans, a déclaré le rapport.

Comme la pénétration de l'Internet en Chine est encore faible, a noté « The Next Web », l'établissement de la supériorité du chinois a un grand potentiel. Il a ajouté de plus que tous les Chinois n'utilisent pas leur langue maternelle quand ils surfent sur l'Internet, les anglophones sont de plus en plus nombreux.

Les 10 premières langues les plus utilisées sur l'Internet
Classement Langue nombre d'utlisateurs
1 anglais 536 564 837
2 chinois 444 948 013
3 espagnol 153 309 074
4 japonais 99 143 700
5 portugais 82 548 200
6 allemand 75 158 584
7 arabe 65 365 400
8 français 59 779 525
9 russe 59 700 000
10 coréen 39 440 000

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher