Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 22.12.2010 13h03
Eric Besson veut faire adopter la « taxe Google » d'ici l'été

La surtaxe sur les achats de publicité en ligne, dite "taxe Google", dont l'application a été repoussée à la demande du gouvernement, sera redéfinie d'ici l'été, a indiqué mardi le ministre français chargé de l'Economie numérique Eric Besson.

Le gouvernement français est en train de mettre en place un groupe de travail dont la mission sera de trouver un système qui puisse faire contribuer les géants de l'Internet tels que Google Inc. au financement des réseaux, a déclaré mardi le ministre, à l'issue d'une visite dans les locaux du groupe de commerce en ligne PriceMinister à Paris.

"Le gouvernement a donc obtenu un report de six mois, qui doit nous permettre d'organiser une concertation avec les acteurs de l'internet, et de proposer un dispositif plus adapté", a déclaré M. Besson.

"L'économie numérique s'est développée grâce aux investissements des opérateurs, qui ont déployé des réseaux, et facturé des communications et des services", a souligné M. Besson. Mais des sociétés comme "Google ou Facebook" ne contribuent "d'aucune manière à leur financement" alors qu'elles "occupent une place sans cesse croissante sur ces réseaux", a-t-il ajouté.

"Ces sociétés sont basées dans des pays étrangers, ne paient aucun impôt en France, et occupent dans le même temps des positions très dominantes sur le marché français", a-t-il constaté.

Christine Lopez

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher