Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.12.2010 08h01
La Chine célèbre le lancement réussi de la sonde lunaire Chang'e-2

La Chine a célébré lundi le lancement réussi de sa deuxième sonde lunaire, Chang'e-2, soulignant l'importance de ce projet pour la promotion du développement technologique du pays.

Lors d'une cérémonie de célébration à Beijing, le président chinois Hu Jintao a qualifié ce projet comme étant une nouvelle réussite dans le programme d'exploration lunaire de la Chine et le fruit des efforts fournis dans l'édification d'un pays innovant.

Le projet de la sonde lunaire était une décision stratégique basée sur l'objectif fixé par la Chine de construire un pays tourné vers l'innovation et de réaliser le développement rapide de l'économie, a-t-il rappelé.

Selon le président chinois, grâce au succès de Chang'e-2, la Chine a non seulement réalisé des percées en matière de technologies de base et stratégiques, mais aussi fait progresser le développement des sciences fondamentales et des technologies appliquées.

Il a fait l'éloge des contributions du personnel ayant participé à ce projet ainsi que de leur sens aigu des responsabilités, de la solidarité, de l'effort et du dévouement.

Les membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Li Changchun, Xi Jinping, Li Keqiang, He Guoqiang et Zhou Yongkang ont également assisté à l'événement.

La cérémonie a été présidée par Wu Bangguo, également président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois).

La sonde lunaire Chang'e-2, lancée le 1er octobre, est entrée en orbite lunaire le 3 novembre. Elle a commencé à photographier Sinus Iridum sur la Lune (Baie des Arcs-en-ciel).


[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo