Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 06.12.2010 17h08
Vie extraterrestre : la Nasa survend ses découvertes

L'info du siècle n'est pas tombée le 2 décembre. Pourtant, une rumeur incroyable parcourait Internet depuis quelques jours : la Nasa a fait jeudi dernier une annonce tonitruante sur la thématique de la vie extraterrestre. L'agence spatiale américaine a en fait révélé que des scientifiques ont découvert une bactérie qui remet en cause les croyances fondamentales sur ce qui est nécessaire pour que la vie se développe.

Selon Wired, l'expérience révolutionnaire, qui est également détaillée sur le site de la prestigieuse revue scientifique Nature, a commencé par la collecte de bactéries dans le lac Mono, en Californie. Les scientifiques ont ensuite commencé à priver graduellement certaines bactéries de phosphate, qui a longtemps été considéré comme un des six éléments essentiels à la vie, en le remplaçant par de l'arsenic, un violent poison naturel aux propriétés chimiques similaires.

Les bactéries auraient dû mourir, mais à la place, une d'entre elles a réussi à incorporer l'arsenic à sa structure cellulaire. Elle s'est même reproduite, et a doublé de taille tous les deux jours. Selon Wired, «si les nouveaux résultats sont validés, ils auront des implications énormes pour la biochimie fondamentale et l'étude des origines et de l'évolution de la vie, sur Terre et ailleurs».

Jusqu'à maintenant, on pensait que tout organisme vivant devait contenir du phosphate, le «pilier de la double hélice de l'ADN». Mais cette bactérie semble avoir «réussi à être vivante d'une manière différente».

Christine Lopez

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations