100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 23.08.2010 16h45
Le bus volant fera des essais de circulation dans l'arrondissement de Mentougou à Beijing

Les embouteillages de plus en plus grave d'aujourd'hui limitent le développement des villes mondiales. Ils réduisent non seulement l'efficacité mais aussi causent de la pollution et du gaspillage des ressources. Comment résoudre ce problème est devenu un épreuve pour le monde entier. Mais dans le Pavillon SAIC-GM, on a vu une vidéo qui s'appelle « 2030, la circulation », il semble qu'on a trouvé la bonne solution à ce problème.

A Beijing, une nouvelle invention sera essayée dans les rues de la capitale de la Chine pour alléger le trafic. Des bus de Beijing « monteront sur des échasses » pour faire circuler les petites voitures en-dessous de leur « ventre». Les deux véhicules se rouleront sur leur propre espace et ne se gêneront pas les uns les autres. La circulation deviendra plus fluide...Ce n'est pas une histoire mais une réalité qui va apparaitre dans les rues de Beijing, le « bus volant ».

La CCPPC de Beijing a publié un rapport, selon lequel les embouteillages à Beijing sont de pire en pire. En 2008, la durée d'embouteillage n'était que 3,5 heures par jour, mais aujourd'hui, elle prolonge jusqu'à 5 heures. A la fin de l'année prochaine l'arrondissement de Mentougou exécutera un essai des « bus à jambes longues » qui pourraient soulager la pression du trafic. Ce genre de bus transporte les passagers en haut en permettant aux véhicules de passer en-dessous. Il est à la fois "métro" et "BRT".

Ce bus, plutôt considéré comme le «métro » ou le « tramway » au ciel, possède 4 wagons dont chacun mesure 10 m de long. Haut au total de 4,5 m, le wagon a 2,3 m de haut et sa largeur équivaut à deux rues. Il rendra des services sur les grandes routes principales de la ville où les embouteillages se produisent tous les jours. On pourra poser des rails sur n'importe quelle route à condition qu'elle ait au moins 3 voies unidirectionnelles.

Selon certaines prévisions, ce bus pourrait réduire les embouteillages d'environ 30%. "Une fois que les embouteillages sur les routes principales seront réduits, le trafic sur les rues sera amélioré », a expliqué Song Youzhou, l'initiateur de ce bus.

M. Song a fini son projet l'année dernière, et il a déjà été pris un brevet national d'invention. Les dessins de ces travaux seront achevés à la fin de ce mois par l'Université de la Communication de Shanghai et les bus seront fabriqués par la société "China South Locomotive et Rolling Stock Coproration". Le premier bus sortira dans 3 mois.

Zhang Wenbo, fonctionnaire chargé de la technologie de l'arrondissement de Mentougou et qui a fait entrer ce bus volant, a révélé que ce bus serait mis en service à la fin de cette année pour faire un essai prévu de 6 km.

Vitesse, 60 km au maximum

Selon la présentation de M. Song, ce bus est similaire aux métros à l'intérieur des wagons et pourrait charger 1 200 passagers d'un coup, de plus, sa vitesse pourrait atteindre 60 km au maximum. Mais le coût est assez faible, la fabrication d'un bus et de 40 kilomètres de rails coûterait 500 millions de yuans (56 millions d'euros), soit 10% du coût d'un métro similaire. Il circule avec l'énergie solaire et par rapport aux bus ordinaires qui utilisent le pétrole, on pourrait encore baisser le coût de 30%. "Le plus important, c'est que ce bus volant est plus pratique que le métro et le tramway.", a expliqué M. Song. "Le nombre des wagons sera changeable. On pourra détacher certains wagons lorsque les passagers sont moins nombreux, et arranger les intervalles selon la situation.".

Dans certaines grandes villes comme Beijing et Shanghai existent des échangeurs, et certains d'entre eux sont plus bas que ces bus qui pourraient ainsi être limités. M. l'inventeur a son idée. "Cela coûtera plus cher pour transformer les échangeurs, mais meilleur marché pour la reconstruction des routes. Abaisser des routes, ça suffit pour résoudre ce problème".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Ri-di-cule =)
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes