100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 09.04.2010 09h52
La Chine et le Népal reconnaissent les deux altitudes de l'Everest

La Chine et le Népal se sont entendus pour reconnaître l'altitude du sommet rocheux et l'altitude avec manteau neigeux du Mont Everest, mettant ainsi fin à un débat de longue haleine au sujet de l'altitude de la plus haute montagne du monde, ont déclaré jeudi des responsables chinois et népalais.

Plus de 4 000 alpinistes ont réussi à escalader cette montagne qui enjambe la frontière sino-népalaise depuis qu'elle a été vaincue pour la première fois par le Néo-zélandais Sir Edmund Hillary et le sherpa népalais Tenzing Norgay en mai 1953.

Cependant, son altitude exacte est restée un sujet de discussions.

L'altitude officielle du Mont Everest recouvert de neige, de 8 848 mètres, a été mesurée par une étude indienne en 1954.

Des alpinistes et chercheurs chinois ont escaladé l'Everest en mai 2005 afin de déterminer à nouveau son altitude et en ont conclu que l'altitude du sommet rocheux était inférieure d'environ 3,7 mètres aux estimations faites en 1954, ce qui amène l'altitude du sommet à 8 844,43 mètres, avec une marge d'erreur d'environ 0,21 mètre.

Les responsables chinois et népalais qui se sont rencontrés cette semaine ont déclaré que ces altitudes étaient exactes.

« Les deux altitudes sont correctes. Aucune mesure n'est absolue. Tout cela est un problème de recherche scientifique », ont dit Raja Ram Chhtakuli, directeur général du Département d'enquête népalais, et un délégué.

Huit des 14 plus hauts sommets du monde, dont le Mont Everest, se trouvent au Népal ou sur ses frontières avec la Chine et l'Inde.

En 1999, une expédition menée par la National Geographic Society et le Musée des Sciences de Boston avaient utilisé une technologie par satellite pour mesurer l'altitude du sommet couvert de neige, et en avaient conclu que la montagne culminait à 8 850 mètres.

Mais ils avaient également déclaré ne pas être sûrs de l'altitude du sommet rocheux.

Quant au Népal, il s'en tient à l'altitude du sommet couvert de neige établie en 1954.

Quelques alpinistes qui ont parcouru la montagne récemment ont annoncé que les glaciers du Mont Everest rétrécissaient et que des portions de la voie menant au sommet perdaient de la neige et devenaient rocheuses du fait du réchauffement climatique.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Kirghizstan: l'opposition affirme avoir pris le pouvoir et formé un nouveau gouvernement
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »