100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2009 08h03
Honduras : Ban Ki-moon juge inacceptables les menaces contre l'ambassade du Brésil (2)

Le secrétaire général a plaidé à nouveau « pour la sécurité du président Zelaya ». « J'appelle tous les acteurs politiques à s'engager sérieusement en faveur du dialogue et des efforts de médiation régionaux. Je réaffirme que les Nations Unies sont prêtes à apporter leur aide de quelque manière que ce soit », a-t- il dit.

Lundi, lors d'un point de presse, le secrétaire général adjoint aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe, avait estimé qu'une attaque contre l'ambassade du Brésil pour s'emparer de force du président Zelaya serait « une catastrophe ».

« C'est un problème très grave pour nous tous. Ce serait une catastrophe si le droit international concernant l'inviolabilité des ambassades était violé », a-t-il dit. Il a aussi fait part des inquiétudes concernant le traitement réservé par le gouvernement de facto aux médias et l'état d'urgence imposé aux populations du Honduras.

Le Conseil de sécurité a souligné vendredi dans une déclaration à la presse l'importance de respecter l'inviolabilité de l'ambassade du Brésil.



[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?