Flash :

Les dix plus beaux paysages automnaux de Chine, Hulunber en tête La plus luxueuse suite de Dubaï Sortie du guide Michelin New York 2013 La tour du Croissant de Dubaï fait rêver La Turquie et l'Arabie saoudite coopèrent avec Al-Qaïda pour transférer des combattants en Syrie (ministère syrien des AE) Des allocations injustes critiquées dans le budget social israélien (media) Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe définit ses priorités pour les quatre prochaines années La France reconnaît "avec lucidité" la repression "sanglante" de la manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961 La Russie et les EAU souhaitent renforcer davantage la coopération et les investissements La Russie salue la volonté de la Géorgie de participer aux JO de Sotchi 2014 Le président français se rendra au Conseil européen, les 18 et 19 octobre 2012, à Bruxelles Herwig Van Staa élu nouveau président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe Pakistan : 8 activistes tués dans une opération de l'armée Corée du Sud : chavirement d'un navire garde-côtes au large de l'île de Jeju, trois disparus Des ministres japonais se rendent au sanctuaire Yasukuni Afghanistan : 45 soldats blessés dans un attentat-suicide Hollande plaide pour une intégration européenne à plusieurs vitesses Le président sud-coréen visite l'île Yeonpyeong près de la frontière maritime avec la RPDC La visite au sanctuaire Yasukuni, signe du militarisme de la droite japonaise (COMMENTAIRE) La visite au sanctuaire Yasukuni, signe du militarisme de la droite japonaise (COMMENTAIRE)

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>International

Hollande plaide pour une intégration européenne à plusieurs vitesses

( Xinhua )

19.10.2012 à 08h13

Le président français François Hollande a plaidé mercredi pour une intégration de l'Europe "à plusieurs vitesses", "avec des cercles différents".

"Ma démarche, c'est une Europe qui avance à plusieurs vitesses, avec des cercles différents. On peut les appeler +avant-garde+, + Etats précurseurs+, +noyau dur+, peu importe les appellations, c'est l'idée qui compte", a déclaré M. Hollande, dans une interview accordée à six grands quotidiens européens, dont le journal français Le Monde.

"Je suis favorable à ce que l'Eurogroupe, qui rassemble les ministres des Finances, soit renforcé et que le président de l'Eurogroupe ait un mandat clair et suffisamment long", a dit M. Hollande, qui s'est proclamé "partisan d'une réunion mensuelle des chefs d'Etat et de gouvernement de cette zone".

M. Hollande a également plaidé pour la cohérence franco- allemande. "L'amitié franco-allemande doit agréger, associer, assembler", a dit le président français qui souhaite prendre " garde de ne pas opposer grands et petits pays, pays fondateurs et pays nouvellement adhérents".

"L'Europe a besoin de tous, elle ne se résume pas à de l'intergouvernemental. Les institutions communautaires : Commission et Parlement doivent jouer pleinement leur rôle", a-t- il dit.

En juin dernier, les pays européens ont pris des décisions ensemble, ce qui résulte en un calme revenu sur les marchés, a rappelé M. Hollande qui a demandé la mise en oeuvre rapide de ces décisions, pour que les problèmes de la zone euro soit réglés d'ici à la fin de l'année.

"Plus personne aujourd'hui ne pense que l'euro va disparaître ou que la zone va éclater. Mais la perspective de son intégrité ne suffit pas. Maintenant, nous devons sortir de la crise économique", a souligné M. Hollande.

"Nous pourrons alors engager le changement de nos modes de décision, et l'approfondissement de notre union. Ce sera le grand chantier au début de l'année 2013", a-t-il indiqué.

Ensuite, M. Hollande a prédit que l'UE s'attaquerait à la question de l'union politique au lendemain des élections européennes de 2014, soulignant que "l'enjeu de cette consultation (serait) l'avenir de l'Union (européenne)".

"L'union politique, c'est après, c'est l'étape qui suivra l'union budgétaire, l'union bancaire, l'union sociale. Elle viendra donner un cadre démocratique à ce que nous aurons réussi de l'intégration solidaire", a-t-il souligne.

Ces derniers jours, la chancelière allemande Angela Merkel comme le ministre allemand des Finances Wolfgang Schauble se sont prononcée en faveur d'une "union politique", et de transferts de compétences vers la Commission européenne, comme clé de la sortie de crise des dettes souveraines en Europe.

News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques


  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales