Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.08.2012 08h38
L'Argentine critique "l'arrogance" britannique dans l'affaire Assange

L'ambassadrice d'Argentine à Londres, Alicia Castro, a critiqué mardi l'"arrogance" du gouvernement britannique dans l'affaire Assange.

Dans une interview radiophonique accordée à une station de Buenos Aires, Mme Castro a indiqué que dans l'affrontement diplomatique entre la Grande-Bretagne et l'Equateur, provoqué par la décision équatorienne d'accorder l'asile politique au fondateur de Wikileaks M. Assange, l'attitude de Londres faisait écho "à ses déclarations au sujet des îles Malouines, question sur laquelle la Grande-Bretagne ne respecte pas non plus le droit international."

L'Argentine et la Grande-Bretagne revendiquent toutes deux la souveraineté des îles Malouines (appelées "Malvinas" par les Argentins et "Falklands" par les Britanniques), et la Grande-Bretagne a continué à ne pas tenir compte de résolutions des Nations-Unis relatives à ce litige territorial.

En ce qui concerne l'affaire Assange, la Grande-Bretagne a menacé dans un premier temps de faire irruption par la force dans l'ambassade de l'Equateur à Londres, où M. Assange a trouvé refuge depuis le 19 juin, mais Londres a retiré la menace samedi dernier après les nombreuses condamnations de cette menace par les pays sud-américains.

"Pour les Argentins, la menace montre l'arrogance de la diplomatie britannique. Nous n'en sommes pas surpris", a déclaré Mme Castro.

La position de Londres est que M. Assange doit être remis à la Suède pour y subir des interrogatoires dans le cadre de deux affaires d'aggression sexuelle, mais M. Assange craint que les autorités suédoises ne l'extradent vers les Etats-Unis, où il serait poursuivi en justice et pourrait être condamné à mort pour avoir dévoilé sur son site internet Wikileaks le contenu de documents militaires confidentiels américains.

News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?